La santé

Peut-il y avoir un polype pendant la menstruation avec l'endomètre?

Pin
Send
Share
Send
Send


Un polype utérin peut-il sortir avec un mois? Beaucoup de femmes posent cette question et espèrent une réponse affirmative. Que disent les experts? Après tout, cela peut théoriquement arriver, car chaque mois, l'utérus se débarrasse de l'endomètre. Dois-je la traiter ou est-ce suffisant d’attendre la menstruation?

Polyp utérus - de quoi s'agit-il

Une tumeur bénigne ressemblant à un champignon. Il a une jambe et une tête avec un diamètre de quelques millimètres à 3 cm. La taille moyenne est de 10 mm. Apparaît dans la cavité interne de l'utérus - l'endomètre ou à l'intérieur du canal cervical. L'éducation peut avoir lieu à n'importe quel âge à partir de 10 ans, lorsque le corps se prépare à la menstruation. Le plus souvent formé chez les femmes avant la ménopause. Il y en a un, plusieurs.

  1. Échec du cycle menstruel avec retard, saignement,
  2. Spotting après un rapport sexuel, à la suite de polypes au pâturage,
  3. Les blancs en grande quantité,
  4. Douleur abdominale basse
  5. Décharge avec du sang dans la période entre les menstruations, l'infertilité.

Les polypes se développent longtemps de manière asymptomatique, des jours critiques irréguliers provoquent de l'anxiété. Avec ce problème, il suffit de transformer les femmes en gynécologue. Les gros polypes sont détectés lors de l'inspection, les petits pour les ultrasons. Menaces sur la vie de

ils ne le sont pas, mais dans 2% des cas, ils renaissent dans une tumeur maligne. À cet égard, le traitement des polypes utérins commence immédiatement après la détection.

Les causes

Malgré la prévalence de la maladie chez les femmes d'âges différents, la véritable cause de la formation de tumeurs n'a pas été établie. Très probablement, des troubles hormonaux et des processus inflammatoires stimulent le développement de polypes. De plus, plusieurs facteurs stimulent la croissance des cellules anormales.

  • Déséquilibre hormonal. Le travail des ovaires est perturbé, trop d'oestrogènes se concentrent dans le sang. Sous leur influence, il se produit une prolifération de la couche interne de l'utérus - l'endomètre. Si, durant un cycle menstruel normal, les œstrogènes ne dominent que les 2 premières semaines, avec déséquilibre hormonal, ils sont constamment présents en grande quantité. Le cycle menstruel est perturbé, les règles passent avec des saignements abondants. L'utérus saigne depuis longtemps. L'endomètre épaissi n'est pas complètement rejeté. Continue de croître de mois en mois. Sur le site du phoque, une petite excroissance est formée. Puis des vaisseaux y poussent, un tissu conjonctif se forme, une nouvelle croissance apparaît sur la jambe - un polype. Une carence en progestérone permet au polype de se développer rapidement.
  • La croissance des vaisseaux sanguins. Cela est dû à des maladies du système vasculaire ou à la même défaillance hormonale. Les vaisseaux deviennent bloqués, se développent sur les côtés et les cellules de l'endomètre commencent à se concentrer autour de la zone touchée. Il y a un sceau avec la formation ultérieure de polypes.
  • Processus inflammatoires. Lorsque l'inflammation se produit dans l'utérus, le système immunitaire envoie des leucocytes pour lutter contre l'infection. Ils détruisent l'infection, mais provoquent une croissance pathologique de l'endomètre.
  • Avortement, raclage. Les manipulations sur la muqueuse utérine sont toujours très dangereuses. L'érosion peut se produire dans le processus de curetage infructueux. Les polypes commencent à se former près des zones endommagées.
  • Maladies du système endocrinien. Il est responsable de la synthèse des hormones sexuelles, régule les processus du cycle menstruel. La pathologie du système endocrinien entraîne un dysfonctionnement des glandes surrénales, de la thyroïde, du foie et du système nerveux. Tout cela conduit à une défaillance hormonale, à la suite de l'apparition de tumeurs.
  • Mode de vie sédentaire. Une longue séance provoque la stagnation des organes pelviens, une altération de la circulation sanguine. À l'avenir, cela affecte la division et le développement des cellules.
  • En surpoids. Les hormones en excès s'accumulent dans le tissu adipeux, les processus métaboliques sont perturbés. Bientôt, cela entraîne un dysfonctionnement du système reproducteur, des perturbations hormonales,

    développement inapproprié de l'endomètre.

  • Tamoxifène. Le médicament est prescrit pour le traitement des tumeurs. Cependant, en cours d’exposition, il bloque les récepteurs responsables de la sensibilité aux hormones sexuelles.

Un polype est capable de se résoudre, ce qui rend les spécialistes plus perplexes. Le traitement commence toujours par un traitement hormonal. Si cela ne donne pas de résultat, effectuez l'opération.

Un polype peut-il sortir tous les mois?

Malgré le fait que les guérisseurs traditionnels insistent sur la possibilité de se débarrasser d'un polype avec des herbes, les médecins soulignent également la complexité de ce problème et même les médicaments hormonaux ne parviennent pas toujours à se débarrasser complètement du malheur, mais seulement à le séparer des parois de l'utérus.

Une sortie indépendante du polype est tout simplement impossible.

Dans de rares cas, il se produit une résolution spontanée, mais vous ne pouvez pas l’espérer et attendez sa transformation en une tumeur maligne. Il est vivement conseillé aux femmes de consulter un médecin et de subir un examen histologique afin d'éviter le développement de l'oncologie.

Traitement de la toxicomanie

Les polypes ne sont pas simplement des excroissances sur la peau ou des muqueuses dans l'utérus. Cette croissance de cellules modifiées par des virus. De telles structures sont sujettes à la malignité - la dégénérescence en cancer.

Les médecins peuvent être prescrits un traitement médical avec des analgésiques pour les crampes et les douleurs abdominales causées par une compression des polypes des terminaisons nerveuses dans les tissus. Ces médicaments sont généralement présentés:

En outre, les antiseptiques sont prescrits pour éliminer les complications bactériennes, entraînant des douleurs dans le bas de l'abdomen et des saignements accompagnés de caillots:

Afin d'éviter la reproduction d'une microflore pathogène et d'une infection de l'utérus, ce traitement est administré localement:

  • des moyens pour l'irrigation de l'utérus,
  • lavements,
  • médicaments hormonaux pour la correction de la progestérone et des œstrogènes dans le sang.

Le traitement médicamenteux présente les avantages suivants:

  • vous permet d'éliminer les symptômes désagréables
  • suspend le saignement caractéristique des polypes dans l'utérus,
  • empêche le développement de l'infertilité.

Les médicaments hormonaux pendant la grossesse sont contre-indiqués. Ceci est dangereux pour le fœtus, bien que le polype lui-même n'ait pas d'effet particulier sur le processus de grossesse. Les femmes sont toujours encouragées à planifier leur grossesse et à subir un examen complet avant même de concevoir un bébé.

Autres traitements

Malheureusement, l'élimination d'un polype avec des médicaments est presque impossible. Compte tenu de leur taille et de leur progression, les médecins ont souvent recours à l'hystéroscopie comme méthode la plus efficace et la plus sûre à ce jour pour ralentir la croissance d'une tumeur. Cette opération consiste à insérer une caméra vidéo avec un tube dans la cavité utérine et à éliminer la formation en exposant les polypes à des ondes haute fréquence.

Certains médecins sont toujours guidés par l’ancienne méthode, qui consiste à racler les polypes de l’utérus lors d’une intervention chirurgicale sous anesthésie. Cette méthode est inefficace et douloureuse pour les raisons suivantes:

  • endommage les parois de l'utérus,
  • conduit à des saignements
  • provoque des complications dues à sa presque cécité.

De plus, lors du grattage, il est très probable que l’élimination des polypes ne se produise pas complètement. Ensuite, vous devrez répéter cette opération ou ce traitement d’une autre manière.

Quelle que soit la méthode désignée pour détecter les polypes adénomateux, l'opération ne peut être évitée.

Bien entendu, il est impossible d'attendre leur transformation en tumeur maligne. Il est raisonnable de procéder à un traitement médicamenteux après l'opération afin d'éviter d'éventuelles exacerbations et rechutes.

Est-il possible d'éliminer les polypes pendant la menstruation?

Le jour du cycle menstruel revêt une grande importance lors de la prescription d'une intervention chirurgicale par un médecin. En règle générale, l'élimination des polypes est effectuée selon un cycle de 10 à 12 jours, lorsque les polypes sont plus visibles, et il sera beaucoup plus facile pour les spécialistes de les éliminer complètement. Sur la question de savoir si un polype est enlevé pendant la menstruation, il convient de répondre sans équivoque qu’une opération visant à enlever les polypes pendant une telle période n’est pas effectuée.

Quand, après l'enlèvement, commence chaque mois

Les règles mensuelles commencent habituellement un mois et demi après la chirurgie. Tout dépend des facteurs suivants:

  • l'âge
  • bien-être du patient,
  • tailles de polype
  • leur tendance à croître rapidement.

La façon dont la femme suivra les instructions du médecin pour la période de réadaptation joue un rôle direct dans l’arrivée des règles et sur la durée du cycle. Si le délai est supérieur à 2 mois, vous devez contacter un gynécologue pour la nomination de médicaments hormonaux avec progestérone.

Habituellement, un polype supprimé entraîne une modification de la nature du mensuel. C'est une réaction tout à fait normale du corps à la chirurgie. Très probablement, les premières règles seront abondantes et douloureuses, mais il ne devrait y avoir aucun écoulement d'écoulement brun ou incolore entre elles.

Les femmes doivent se prendre en charge la première fois, ne pas soulever de poids, éviter le stress. Déjà au deuxième cycle du mois devrait revenir à la normale. Après l'éradication des polypes du canal cervical, le premier écoulement apparaît habituellement les jours 10 à 12, mais ce trouble n'a aucun rapport avec les règles. L'utérus est traumatisé et même un contact mineur entraîne une hémorragie des sites érosifs non encore préservés.

Normalement, la menstruation commence 43 à 45 jours après la chirurgie. Avec une intervention intensive et l'élimination de nombreux petits polypes à la fois, le délai peut être plus long. Si l'anesthésie a été raclée et que des couches saines de tissus sains ont été touchées, et pas seulement celles affectées par l'endomètre, le saignement immédiatement après l'opération peut durer plus de 10 jours. Ceci est un signe que des particules de tumeurs peuvent être restées dans l'utérus, l'opération a été mal effectuée et pas complètement. Les femmes ont besoin de voir un médecin. Très probablement, la procédure de nettoyage de la cavité utérine devra être répétée.

Les femmes doivent prendre soin d’elles-mêmes et être plus attentives à leur santé pendant la période de récupération:

  • faire des exercices physiques
  • revoir le régime
  • exclure le sexe pendant au moins 2 semaines.

Avec l'apparition de symptômes indésirables désagréables devrait être plus rapide de consulter un médecin. L'essentiel est de prendre des mesures pour rétablir le cycle menstruel après le retrait des polypes, minimiser les pertes de sang et éliminer l'infection de la plaie afin d'éviter des problèmes de conception à l'avenir.

Lorsque le médecin propose une opération pour enlever les formations, n'ayez pas peur. Si la procédure est effectuée de manière qualitative et que les polypes sont entièrement éliminés, l'utérus se rétablira rapidement et le cycle menstruel reviendra à la normale.

Natalia Evgenievna Pokhodilova

Psychologue, Kinésiologue Consultant en ligne. Spécialiste du site b17.ru

Comment est-il, avec le mensuel est sorti :))))))))))))

Je pense que c'est absurde, un polype est une croissance, il doit être supprimé, cela ne fonctionnera pas.

D'où venez-vous, auteur, avez-vous acquis une telle connaissance? Avez-vous mélangé un polype à un ver?

le gynécologue a dit

3 - non, elle pense probablement que tout dans l'utérus devrait parfois sortir tout seul :)) Les enfants sont nés

un polype ne peut pas sortir vous-même, votre médecin sur du savon

Sujets connexes

et peut-être il y a une sorte de polype, un chat. peut se détacher avec l'endomètre. Vous êtes tous durs et le docteur a raison

un polype ne peut pas sortir vous-même, votre médecin sur du savon

quand elle était allongée avec un polype à l'hôpital, dans le pavillon 3 autres filles mentaient avec lesquelles les médecins avaient dit qu'elle tomberait elle-même, eh bien, elles sont venues pour l'opération quand même

si pendant 3 cycles il n'est pas tombé, alors il ne va pas bientôt tomber, à peu près à la retraite. Eh bien, vous ne pouvez pas gratter, retirez les pinces à hystéroscope. Selon le polype, certains, comme les fibromes, n'interfèrent pas avec la grossesse.
lui-même ne laisse que la tige de l'ébullition, mais il est toujours souhaitable de le traiter avec des médicaments

Oh mon Dieu, pourquoi suis-je venu ici pour lire tous les commentaires?

l'auteur, il était avec moi, mais a ensuite disparu, l'échographie a montré qu'il n'était pas là, le gynécologue a déclaré que le polype "est sorti" pendant la menstruation, très probablement

l'auteur, il était avec moi, mais a ensuite disparu, l'échographie a montré qu'il n'était pas là, le gynécologue a déclaré que le polype "est sorti" pendant la menstruation, très probablement

Un polype, un polype, 19 mm, puis 6 petits porosites charnus sortent,)
Je ne veux pas reproduire l'auteur pour un euro entier, mais il y a peut-être déjà deux bandes et hCG roule. En général, dormez calmement, comme l'a ordonné le médecin, la température n'est pas de 35,9 ni de 38,1

l'auteur, il était avec moi, mais a ensuite disparu, l'échographie a montré qu'il n'était pas là, le gynécologue a déclaré que le polype "est sorti" pendant la menstruation, très probablement

les filles, et le myome peut-il devenir un polype ou pas? écris qui sait, s'il te plaît.

Si "ça se passe tout seul", ce n'est certainement pas un polype. Auteur, allez chez un autre médecin. Ne courez pas, les polypes sont dangereux, ils doivent être enlevés.

J'ai eu un délai, une échographie a montré un polype, ils ont injecté quelque chose d'hormonal, ils ont commencé à le faire, après qu'ils ont fait une échographie, il n'y avait plus de polype.

J'ai eu un rôle après le voyage quotidien en train. Avec quoi aux deux extrémités - toujours sorti. Mais un peu et seulement à la fin. Ensuite, vous deviez encore supprimer.
Il y a aussi une recette à l'ail, mais il y en avait encore moins.

Ils ont trouvé un polype, ils ont dit que nous ne le toucherons pas encore, vous viendrez à l'échographie après la menstruation. Quelque temps dans un mois, je suis allé à la maison de bain, cuit à la vapeur avec un balai. Le soir, mon estomac s'est brisé, après environ une demi-heure, le sang a commencé à couler. Je pensais que mes règles étaient arrivées et, tout à coup, une boule épaisse s'est envolée. Je pense que c'était un polype. Le saignement a pris fin rapidement. Maintenant j'attends lundi. Je vais chez le docteur

Ils ont trouvé un polype, ils ont dit que nous ne le toucherons pas encore, vous viendrez à l'échographie après la menstruation. Quelque temps dans un mois, je suis allé à la maison de bain, cuit à la vapeur avec un balai. Le soir, mon estomac s'est brisé, après environ une demi-heure, le sang a commencé à couler. Je pensais que mes règles étaient arrivées et, tout à coup, une boule épaisse s'est envolée. Je pense que c'était un polype. Le saignement a pris fin rapidement. Maintenant j'attends lundi. Je vais chez le docteur

Moi aussi, le médecin a dit de faire une ré-échographie immédiatement après la menstruation, en lui disant que si ça ne sort pas tout seul, on se réprimandera. Je crois que mon médecin, elle a plusieurs années d’expérience professionnelle, elle sait ce qu’elle dit. Les filles qui écrivent "docteur sur du savon" ont tort, les médecins ont beaucoup d'expérience et prennent des informations non pas sur les forums, mais sur leur expérience professionnelle. Mon médecin a déjà perdu un million de patients et je ne suis certainement pas le seul à l'avoir soignée avec un polype. Si le médecin dit qu'elle peut arrêter de fumer, cela signifie qu'elle le peut. Écoutez le médecin et non les personnes qui sont complètement incompétentes en la matière, ils n’ont pas de polype ici et expriment leur opinion «médecin sur du savon», etc. le médecin ne garantit pas à 100% que tout va bien se passer après la menstruation, mais dit qu'il peut sortir et demande à effectuer une échographie de contrôle pour s'assurer de la présence ou non d'un polype.

et un polype avec des excréments peut aller?

L'auteur, eh bien, dis-le ou pas ??

J’ai également trouvé un polype que j’ai mis en ligne et que mon médecin a vu quand il a vu une échographie dire que la position du polype est telle qu’il peut sortir avec ses règles.

J'ai un polype. Lui-même. Pendant les menstruations. La taille de la phalange supérieure du petit doigt. Serré. Alors ne dites pas que cela ne se produit pas. Une autre question est que dans trois ans un nouveau a grandi. Bien que petit. Le gynécologue a dit d'attendre la prochaine menstruation. Ici j'attends.

Une situation similaire! Il y avait un polype sur le col de l'utérus! Lors de l'examen suivant, le médecin a déclaré que le polype était apparu tout seul. Les mois étaient abondants.

Une situation similaire! Il y avait un polype sur le col de l'utérus! Lors de l'examen suivant, le médecin a déclaré que le polype était apparu tout seul. Les mois étaient abondants.

J'ai aussi laissé un polype par moi-même, sans complications, pendant un an et demi, je l'ai accompagné. Les filles, qui sont ici pour remercier tous les médecins, ne sont pas tombées sur cette idée. C'est possible.

J'ai eu un polype il y a 4 ans - ils l'ont enlevé sur un gister. Deux ans plus tard, un autre médecin a vu quelque chose. Je l'ai examiné pendant un an et demi, je pensais que c'était une cicatrice d'un polype précédent. Remplacé le docteur. Lors de la première échographie, un nouveau médecin a déclaré qu’il s’agissait bien d’un polype. J'ai assigné à boire le cycle du Norfolk, a déclaré que si il ne sort pas dans ce cycle, nous allons également le supprimer sur l'hister. Je ne croyais pas que juste comme ça sur le fond des tablettes, après plusieurs gister. Après l'échographie mensuelle, il n'a pas été retrouvé, il s'est laissé :)

Il y avait un polype de 6 mm, je me préparais pour l'hystéroscopie, j'ai fait une biopsie - dans mes mains, la conclusion était "un petit polype de l'utérus". Les menstruations suivantes ont commencé, les deux premiers jours saignaient abondamment (ce n’était pas le cas auparavant) et des caillots sont apparus. le 4ème jour c'était déjà propre. Je suis venu à l'échographie la veille de l'opération - il n'y a pas de polype! Alors c'est sorti quand même!

J'ai lu les premiers commentaires et je pense que vous ne deviendrez pas professeurs de gynécologie et vous pourrez donc le faire. Le polype de l'endomètre peut être déchiré à tout moment, l'endomètre est déchiré et mis à jour tous les mois par une femme, et le polype apparaît comme une verrue sur cet endomètre. Les femmes

Un polype glandulaire a été trouvé sur ma biopsie. À 27 DC, le lendemain commençait le mois et Oh! Miracle! Une «poche» est sortie recouverte de glandes, de structure dense. J'allais chez l'histériste, j'ai compris que c'était elle qui avait refait la biopsie: tout était propre.
Zy.uzi pas l'informatique en général, parce que personne n'a rien vu de ma biopsie. Même dans la meilleure clinique de Moscou.

un polype ne peut pas sortir vous-même, votre médecin sur du savon

Qui a fait face à cela? qui est sorti avec mensuel? Et quelle est la chance qu'il sortira sans se gratter? polype petit

Le poids était de 80. Il est devenu 73,5 et est stable sur elle. Nœud myomateux diminué.

Et j’avais un polype, le médecin a dit qu’il n’aurait pas besoin de nettoyage, elle est allée chez le gynécologue, elle lui a prescrit de prendre des pilules et des bougies pour préparer l’utérus à l’élimination du polype.Un mois plus tard, je suis allé à l'échographie et ils m'ont dit qu'il n'y avait rien. Au début, je pensais que le médecin n'aurait peut-être pas vu, mais non))) la prochaine fois qu'ils ont dit la même chose. Donc, lui-même peut sortir, est parti avec lui pendant 4 mois et avait également peur

Au début de cette année, après une échographie, j'ai eu un soupçon sur un polype du col utérin. Le gynécologue a déclaré qu'ils pouvaient se tromper, marcher pendant environ trois mois et refaire une échographie. Je ne suis allé nulle part parce que rien ne semblait me déranger. Mais il y a quelques jours, le premier jour de la menstruation, quelque chose d'assez large, d'environ 7 cm de long, est sorti de moi: je pense que c'était un polype. Quelque part à l'intérieur, il y a une sensation de sensation de brûlure et de démangeaisons.

correctement, je connais des cas où les polypes s’exfolient. Surtout avec la première menstruation après les avortements, les grossesses manquées .. c’est-à-dire que ce sont des polypes formés immédiatement après ces "incidents".

et d'où venez-vous, quelle ville. Je me demande quelle magie est piquée.

J'ai eu un délai, une échographie a montré un polype, ils ont injecté quelque chose d'hormonal, ils ont commencé à le faire, après qu'ils ont fait une échographie, il n'y avait plus de polype.

Le polype est dans l'utérus depuis plusieurs années. Puis après le prochain polype mensuel n'était pas. Out Le docteur était surpris. Donc, il peut sortir tout seul.

J'avais une hyperplasie de l'endomètre, une légère hémorragie et, en préparation du nettoyage, un polype est apparu quelque part en une semaine. Je ne l'ai pas dédaigné, je l'ai pris dans mes mains et je l'ai touché, environ un centimètre à la jambe. Probablement. Et pas pendant les saignements abondants mais un peu.

Je me prépare pour l'hystercopie, j'ai trouvé un polype à l'échographie. Il y a encore une inflammation. Le sang entre le mensuel pendant une longue période, à la dernière échographie du polype n'a pas été vu. Le médecin lui-même partira avec le mensuel. Et je ne crois pas qu’il me semble qu’ils ne laissent pas la même croissance, ils devraient être supprimés

peut-être n'était-ce pas. Le mois dernier, j'ai passé une échographie qui a montré un polype dans l'utérus, a annoncé le médecin après les règles. le résultat est un utérus propre et beau, il n'y a rien à redire)


Théoriquement, il ne peut sortir que dans un cas - "BLACK AND DROPPED", comme dans la vieille blague. Mais c’est une nécrose, et avant cette chute, vous auriez des problèmes non malades.

Mon polype a disparu samza deux cycles. Il n'était pas nécessaire de supprimer. Uzi a tout montré propre!

Et j'ai eu exactement la même chose.

Je ne savais pas qu'il y avait un polype dans l'utérus. Est sorti quand elle a pris OK. Le lendemain, j'ai couru chez mon gynécologue. Pris sur l'histologie. Il s'est avéré qu'un polype angiomateux est tombé.


A quoi ressemble un polype qui est sorti?

Forum: Santé

Nouveau pour aujourd'hui

Populaire aujourd'hui

L'utilisateur du site Woman.ru comprend et accepte qu'il est seul responsable de tous les documents publiés partiellement ou entièrement par lui-même via le service Woman.ru.
L'utilisateur du site Woman.ru garantit que le placement des documents qui lui sont soumis ne porte pas atteinte aux droits des tiers (y compris, mais sans s'y limiter, le droit d'auteur), ne porte pas atteinte à leur honneur et à leur dignité.
L'utilisateur du site Woman.ru, en envoyant des documents, est donc intéressé par leur publication sur le site et exprime son consentement à leur utilisation par les éditeurs du site Woman.ru.

L'utilisation et la réimpression de documents imprimés sur le site woman.ru ne sont possibles qu'avec un lien actif vers la ressource.
L'utilisation de matériel photographique n'est autorisée qu'avec le consentement écrit de l'administration du site.

Placement de propriété intellectuelle (photos, vidéos, œuvres littéraires, marques de commerce, etc.)
Sur le site woman.ru, seules les personnes disposant de tous les droits nécessaires à un tel placement sont autorisées.

Droits d'auteur (c) 2016-2018 Hurst Shkulev Publishing LLC

Édition du réseau "WOMAN.RU" (Woman.RU)

Le certificat d'enregistrement des médias EL No. FS77-65950, délivré par le Service fédéral de surveillance dans le domaine des communications,
Technologies de l'information et communications de masse (Roskomnadzor) 10 juin 2016. 16+

Fondateur: Société à responsabilité limitée «Hurst Shkulev Publishing»

Disparition spontanée du polype

Avec la menstruation, un polype peut apparaître, mais cela arrive rarement. Aucune photo ne permet de comprendre s'il s'agit d'une croissance ou d'un caillot sanguin normal. Vous ne devriez pas espérer que la croissance se résoudra elle-même. Sans traitement, le risque de récidive augmente, car le facteur provoquant n'a pas été éliminé.

Souvent, la première échographie donne un faux résultat lorsque les plis de l'endomètre sont perçus comme pathologiques. Par conséquent, les médecins prescrivent un nouvel examen.

On pense que la médecine traditionnelle ou les suppléments biologiques sont incapables d'éliminer complètement le problème de croissance anormale des tissus.

Un polype atteignant 1 cm de diamètre peut apparaître avec la menstruation, mais seulement après un traitement approprié. Dans la pratique médicale, il y a des cas de libération spontanée, mais le plus souvent, la croissance n'a pas disparu jusqu'à la fin. Par conséquent, il est important que tous les symptômes à temps se rendent à l'hôpital pour éviter la polypectomie.

Le traitement est choisi en fonction de la cause fondamentale et de l'âge du patient.

Les polypes en début de développement éliminent les médicaments hormonaux pendant plusieurs mois. Les principaux critères de sélection sont l'âge et l'état de santé.

Jusqu’à 35 ans - contraceptifs oraux combinés (œstrogène + progestérone):

Pilules de préménopause avec des progestatifs:

En savoir plus sur la nature de la répartition des menstruations après Norkolut dans l'article sur le lien.
Période de ménopause:

C'est important! Lorsque l'hormonothérapie ne donne aucun résultat, il est nécessaire de choisir d'autres méthodes de traitement.

Avec la croissance des tumeurs, le médecin vous dira quel jour du cycle un polype de l'endomètre est enlevé. Dans la plupart des cas, la procédure est prescrite après la menstruation.

Guérir les tumeurs sans chirurgie ne peut pas seulement des hormones. Les médicaments sont sélectionnés en fonction de la cause de la croissance des tissus. Les antibiotiques aident si le problème est causé par une inflammation des organes pelviens et en présence d’une infection génitale.

Les médicaments suivants sont utilisés:

  • Gentamigin,
  • Doxycycline,
  • Le nitrolide,
  • Tétracycline,
  • Tinidazole
  • Ornidazol
  • Gentamigin,
  • Érythromycine.

En tant que traitement d'entretien, le médecin vous prescrit des comprimés de fer et des complexes de vitamines. Cela peut prévenir l'anémie dans le contexte d'une perte de sang importante et améliorer l'immunité du patient. Si vous prenez des remèdes homéopathiques et des médicaments traditionnels, ils sont autorisés, mais uniquement après consultation du spécialiste traitant.

Une intervention chirurgicale est nécessaire dans les cas suivants:

  • grande taille de la croissance,
  • aucune amélioration après la prise d'hormones
  • saignements utérins sévères,
  • oncologie suspectée,
  • âge après 40 ans.

L'importance du jour du cycle pour l'opération

L'hystéroscopie est réalisée à un jour précis du cycle pour éliminer un polype. Seul un médecin peut répondre à cette question. Dans le domaine médical, nous sommes certains que le meilleur moment pour une intervention chirurgicale est le deuxième ou le troisième jour après la fin du flux menstruel. Le délai ne doit pas dépasser dix jours après la menstruation.

Cette approche est justifiée par le fait que pendant cette période, la couche muqueuse de l'utérus a la plus petite épaisseur. Par conséquent, il est plus facile pour le gynécologue de reconnaître la tumeur pour un retrait précis.

La gynécologie moderne offre plusieurs manières de supprimer les polypes:

  1. Hystéroscopie. L'hystérésorésection vous permet d'évaluer avec précision l'état des organes génitaux et d'éliminer complètement la tumeur à la racine. Après la procédure principale de l'hystérésoroscopie, le médecin procède à une cautérisation.
  2. Curetage Un moyen obsolète qui est rarement utilisé. Il est conseillé de traiter plusieurs formations à l’aide d’une curette pour la polypose.
  3. Laser Le moyen le plus sûr de réduire les risques d’infection et de saignement. Mais le scalpel laser ne se trouve pas dans toutes les institutions médicales.
  4. La laparoscopie. La chirurgie à travers une petite incision dans la cavité abdominale implique l'ablation de l'utérus. Elle est réalisée si des cellules atypiques ont été détectées ou si le risque de cancer est élevé.

Il y a aussi une ablation de l'endomètre, mais après cet événement, une femme ne pourra jamais avoir d'enfants. Par conséquent, cette méthode est destinée aux patientes en période de ménopause.

Pendant les règles, il n'est pas souhaitable de pratiquer une intervention chirurgicale pour les raisons suivantes:

  • interférer avec le flux menstruel,
  • épaisseur de l'endomètre trop grande
  • l'impossibilité d'examiner attentivement les documents reçus.

Il convient de noter que la réponse à la question de savoir si un polype peut être enlevé pendant la menstruation est ambiguë et il existe des exceptions lorsque la procédure est toujours effectuée:

  1. Afin d'arrêter les pertes de sang abondantes.
  2. Lorsque la croissance est située sur le col.

Dans le premier cas, il est impossible de reporter la procédure jusqu'à la fin de la menstruation. Dans le second cas, une ouverture importante du canal cervical est observée. Il est plus facile pour le chirurgien de déterminer les limites du néoplasme et de le capturer avec un appareil spécial.

Par conséquent, il n’est pas surprenant qu’après une question concernant le jour du cycle où un polype du canal cervical est enlevé, le médecin n’exclura pas une intervention chirurgicale les jours critiques.

Tous les mois après le retrait de la tumeur

Quand un polype n’est plus nocif pour la santé de la femme, la période de rétablissement commence. À ce stade, la patiente doit prendre soin d’elle-même et respecter scrupuleusement les prescriptions du médecin traitant. Le rythme de normalisation du fonctionnement de la sphère sexuelle dépend des facteurs suivants:

  1. La méthode d'élimination. Moins il y a d'intervention, plus la femme récupère rapidement.
  2. Âge Le jeune organisme et le système reproducteur après 35 à 40 ans reviennent à la normale de différentes manières.
  3. Facteurs supplémentaires. Le repos, l'observation des recommandations de l'expert et l'état de santé général jouent un rôle important.

L'apparition de la menstruation après avoir gratté un polype tombe souvent dans le cycle suivant. La tolérance est de 1,5 mois (40 à 50 jours). La menstruation commence plus rapidement après le retrait du canal cervical en raison de moins de stress sur le corps.

Un long délai de nature non pathologique peut être lié à l'âge du patient et à l'état du fond hormonal. Si le saignement est retardé de plus de deux mois, vous devez:

  • être testé pour les hormones
  • faire un frottis vaginal,
  • passer une échographie.

Il est important d'éliminer la carence en progestérone dans le temps. Le manque de cette hormone brise non seulement le cycle, mais provoque également une rechute du polype.

Les caractéristiques de la première période menstruelle après le retrait du polype dépendront de l'emplacement de la tumeur:

La menstruation est rare en raison de l'utilisation d'antibiotiques. L'écoulement interménstruel devrait disparaître complètement, mais le badigeonnage est autorisé dans la semaine qui suit l'opération. Il est important de ne pas laisser traîner les liquides. Après tout, ils peuvent causer une inflammation.

Tous les mois après le retrait du polype endométrial sont abondantes et accompagnées de douleur. Au milieu du cycle, il n'y a normalement pas de décharge brune. Les longues périodes (plus de 10 jours) indiquent une élimination incomplète de la croissance. Dans ce cas, un réexamen et une intervention sont nécessaires.

Lorsque les médecins retirent un polype, il est important d’exclure l’endométrite, l’hyperplasie de l’endomètre.

Sans éliminer ces maladies, vous pouvez oublier le fonctionnement normal du système reproducteur. Le risque de récurrence des polypes après le traitement augmente.

Après l'hystérésoroscopie d'un polype de l'endomètre ou du col utérin, la menstruation est différente d'un saignement mensuel régulier. Il est impossible de dire avec quelle rapidité le cycle va se rétablir. Mais les médecins disent qu'une solution opportune à un problème de néoplasme augmente les chances d'un prompt rétablissement. Par conséquent, vous ne devez pas vous auto-traiter, préférant la médecine alternative.

Polype - la croissance des tissus au-dessus de la membrane muqueuse de l'organe. Ils peuvent se former n'importe où - dans l'estomac, les intestins, ainsi que dans l'utérus et dans le canal cervical. Le danger d'eux est, ce n’est qu’après leur retrait et leur examen histologique qu’il est possible d’exclure la probabilité de sa transformation maligne.

L'apparition de polypes est associée à divers problèmes. En premier lieu, le rôle joué par le déséquilibre hormonal - un excès d’œstrogènes sur fond de déficit absolu ou relatif en progestatifs conduit à une croissance incontrôlée de la muqueuse interne de l’utérus et à la formation de tels excroissances. On pense que les polypes sont plus souvent formés sur le fond de l'endométrite chronique et de la cervicite. Ces excroissances du col utérin se produisent souvent en présence d'érosion, d'ectopie.

Les polypes de la cavité et du col utérin sont plus souvent formés chez les femmes atteintes de divers troubles endocriniens - problèmes liés au travail de la glande thyroïde, au diabète sucré et aux maladies cardiovasculaires.

Comment la menstruation change avec un polype:

  • S'il est dans la cavité. Ils interfèrent avec la réduction normale du myomètre pendant la menstruation, provoquant ainsi des sécrétions abondantes. Il peut y avoir une raison pour: une décharge pulmonaire en dehors des jours menstruels, la veille et après, ainsi qu'après des rapports sexuels, des règles abondantes et une coagulation, des échecs du cycle - une femme est déjà perdue là où elle a commencé et où la fin des règles provoque des douleurs abdominales basses , plus souvent pendant la menstruation, mais ils peuvent apparaître d'autres jours du cycle.

Polypes de l'utérussouvent associé à une hyperplasie de l'endomètre, le tableau clinique de ces deux pathologies étant similaire, les diagnostics ne peuvent être réalisés qu’après curetage de l’utérus ou hystéroscopie et examen histologique ultérieur du matériel obtenu.

Polypes glandulaires peut indépendamment aller avec l'endomètre rejetant. Dans ce cas, la femme remarquera une augmentation de la douleur dans le bas de l'abdomen, puis une nette augmentation de l'écoulement, éventuellement l'apparition de caillots, après quoi la douleur diminue et cesse complètement. Dans le flux menstruel, vous pouvez trouver quelque chose comme du mucus de différentes tailles.

Croissances fibreuses L'endomètre est plus fréquent chez les femmes ménopausées. Ils ne se dérangent pas pendant longtemps, puis soudainement (ou après un exercice physique, par exemple), une tache sanglante apparaît. L'examen détermine le polype dans la cavité. De telles formations sont plutôt denses en structure, elles sont difficiles à éliminer complètement - avec une «jambe», il est donc recommandé de procéder à une hystéroscopie afin de pouvoir tout supprimer sous «contrôle oculaire» et mettre le feu au lit.

Polypes placentaires sont des parties du tissu placentaire qui n'ont pas été enlevées. Le plus souvent, cela se produit après un avortement ou une fausse couche. Au cours du mois qui suit la procédure, les problèmes de taches, qui augmentent ensuite, puis s’amplifient, causant des douleurs persistantes dans le bas de l’abdomen. Des saignements soudains surviennent rapidement, ce qui peut coïncider avec les jours prévus pour la menstruation. Le saignement cesse seulement après le curetage et le retrait répétés du polype placentaire.

Polypes dans l'utérus chez les femmes en âge de procréer se comporter comme une "spirale", rendant impossible la pénétration de l'ovule dans la paroi utérine.

  • Si c'est sur le col. Donner des saignements percutants et des règles abondantes. Ils sont souvent à l'origine des éléments suivants: saignements sanglants en dehors de la menstruation, apparition de taches nettes après l'effort, contacts sexuels.

Les excroissances polypeuses du col utérin et du canal cervical doivent toujours être enlevées. Le traitement ultérieur dépend du contexte: en cas d’érosion - cautérisation, cervicite - traitement anti-inflammatoire, etc.

Le retrait chirurgical peut être fait de plusieurs manières:

  • Raclage diagnostique. Il est effectué sous anesthésie. Le matériel est envoyé pour examen histologique. Après réception du résultat, un plan de traitement supplémentaire est établi.
  • Enlèvement ambulatoire des excroissances polypeuses. Peut-être que pour ceux qui sont situés sur le col utérin. Le clip habituel sans anesthésie est enlevé polype, et le début du début de sa croissance est cautérisé avec une solution d'iode. La procédure est rapide et sans douleur, cependant, étant donné que la "jambe d'un polype" peut encore se trouver plus profondément dans le canal cervical, il est possible que la croissance se reproduise.
  • L'étalon "d'élimination" est celui hystéroscopie. Il s'agit d'une opération techniquement simple nécessitant une anesthésie par voie intraveineuse. À l'aide d'un hystéroscope, le médecin détermine clairement l'emplacement des polypes, leur nombre et les élimine avec précision. Si nécessaire, une ablation complète ou partielle (cautérisation) de l'endomètre peut être effectuée, après quoi la couche fonctionnelle cesse en général de se développer.

Hystéroscopie du polype utérin

Dans certains cas, les polypes utérins sont des indications pour le retrait de l'utérus:

  • polypes multiples récurrents
  • absence d'effet du traitement conservateur,
  • polypes adénomateux
  • une combinaison de polypes et de fibromes utérins symptomatiques (avec saignements fréquents d'anémie, douleur).

Après avoir enlevé les polypes du col et réglé le problèmequi a conduit à son éducation, les taches et autres problèmes similaires disparaissent. La reprise des symptômes est un indicateur de récurrence de la pathologie. Et des polypes sur le cou peuvent se produire après 6 à 12 mois et même après plusieurs années.

L'élimination des polypes dans l'utérus a un résultat plus prononcé. - les femmes cessent de saigner constamment, les règles deviennent modérément abondantes, la douleur, l'inconfort disparaissent, le cycle menstruel se normalise. Si le traitement ne convient pas ou si des polypes se forment à nouveau, les symptômes persistent.

Lire dans cet article.

C'est une croissance de tissus au-dessus de la membrane muqueuse de l'organe. Les polypes peuvent se former n'importe où - dans l'estomac, les intestins, ainsi que dans l'utérus et dans le canal cervical. Leur danger réside dans le fait que ce n’est qu’après leur retrait et leur examen histologique qu’il est possible d’exclure la possibilité de sa transformation maligne. Polypes dans l'utérus et le col utérin - les causes des violations du cycle, abondantes et avec des caillots de la menstruation.

Les types de polypes suivants sont distingués dans le col et le canal cervical:

  • ferreux - se développent à partir de glandes et produisent du mucus,
  • épidermisé - plus dense en structure,
  • caduques - se produisent sur le fond des changements hormonaux pendant la grossesse.

Dans l'utérus, les polypes utérins peuvent être de la nature suivante:

  • glandulaire - formé à partir de cellules produisant une sécrétion glandulaire, plus souvent que d'autres sujets à la dégénérescence maligne,
  • fibreuses - sont des excroissances denses, dans la plupart des cas surviennent chez les femmes ménopausées, ne sont pas sujettes à une croissance maligne et, après le retrait, sont moins susceptibles de se reproduire,
  • fibreux glandulaire - combine les signes des deux précédents,
  • adénomateux - occupent une position moyenne entre les polypes glandulaires et l'adénocarcinome de l'utérus, leur détection est donc une indication pour la suppression du traitement chirurgical,
  • placentaire - se produisent après la grossesse et l'accouchement, l'avortement, la fausse couche, si les restes du tissu placentaire (chorion) n'ont pas été complètement enlevés.

L'apparition de polypes est associée à divers problèmes. En premier lieu, le rôle joué par le déséquilibre hormonal - un excès d’œstrogènes sur fond de déficit absolu ou relatif en progestatifs conduit à une croissance incontrôlée de la muqueuse interne de l’utérus et à la formation de tels excroissances.

On pense que les polypes sont plus souvent formés sur le fond de l'endométrite chronique et de la cervicite. Ce fait prouve que ces excroissances du col utérin se produisent plus souvent en présence d'érosion, d'ectopie.

Les polypes de la cavité et du col de l'utérus sont plus souvent formés chez les femmes souffrant de divers troubles endocriniens - problèmes liés au travail de la glande thyroïde, au diabète, ainsi qu'aux maladies cardiovasculaires.

Et voici plus sur pourquoi après l'examen du gynécologue est apparu écoulement sanglant.

Comment la menstruation change avec un polype

La nature des échecs mensuels et possibles du cycle dépend de la localisation des croissances et de leur taille.

Les polypes dans la cavité utérine interfèrent avec la réduction normale du myomètre pendant la menstruation, provoquant ainsi des sécrétions abondantes. En outre, ils peuvent provoquer les problèmes suivants:

  • repérer en dehors des jours menstruels,
  • barbes à la veille et après la menstruation, ainsi qu'après les rapports sexuels,
  • menstruations abondantes et coagulation,
  • les échecs du cycle - une femme est déjà perdue là où se trouve son début et où se termine la menstruation,
  • provoquer des douleurs abdominales basses, souvent pendant les menstruations, mais elles peuvent apparaître les autres jours du cycle.

Les polypes de l'utérus sont souvent associés à une hyperplasie de l'endomètre. Le tableau clinique de ces deux pathologies est similaire. Les diagnostics ne peuvent être effectués qu'après curetage de l'utérus ou hystéroscopie et examen histologique ultérieur du matériel obtenu.

Polypes glandulaires dans l'utérus peut indépendamment aller avec l'endomètre rejeté. Dans ce cas, la femme remarquera une augmentation de la douleur dans le bas de l'abdomen, puis une nette augmentation de l'écoulement, éventuellement l'apparition de caillots, après quoi la douleur diminue et cesse complètement. Dans le flux menstruel, elle peut trouver quelque chose comme du mucus de différentes tailles - avec un tel tableau clinique, il est très probable qu'il s'agisse d'un polype de l'endomètre.

Excroissances fibreuses de l'endomètre plus fréquente chez les femmes ménopausées. Ils ne se dérangent pas pendant longtemps, puis soudainement (ou après un exercice physique, par exemple), une tache sanglante apparaît. L'examen détermine le polype dans la cavité. De telles formations sont plutôt denses en structure, elles sont difficiles à éliminer complètement - avec une «jambe», il est donc recommandé de procéder à une hystéroscopie afin de pouvoir tout supprimer sous «contrôle oculaire» et mettre le feu au lit.

Séparément, il faut dire à propos des polypes placentaires. Ce sont des parties du tissu placentaire qui n’ont pas été enlevées. Le plus souvent, cela se produit après un avortement ou une fausse couche. Immédiatement après le raclage, l’état de la femme n’est pas différent de celui de la normale; en règle générale, elle est renvoyée à la maison.

Au cours du mois qui suit la procédure, les problèmes de taches, qui augmentent ensuite, puis s’amplifient, causant des douleurs persistantes dans le bas de l’abdomen. Des saignements soudains surviennent rapidement, ce qui peut coïncider avec les jours prévus pour la menstruation. Le saignement cesse seulement après le curetage et le retrait répétés du polype placentaire.

Les excroissances polypeuses avec localisation dans le canal cervical et sur le col utérin produisent rarement des saignements traversants et des règles abondantes. Ils causent plus souvent ce qui suit:

  • saignements non menstruels,
  • apparition de taches après un effort physique, contacts sexuels.

Les polypes du col utérin peuvent ne mesurer que quelques millimètres et atteindre 1 cm ou plus. Après leur retrait, ils sont également soumis à un examen histologique.

Voir cette vidéo pour les symptômes et le diagnostic de polypes dans l'utérus:

Les excroissances polypeuses du col utérin et du canal cervical doivent toujours être enlevées. Le traitement ultérieur dépend du contexte: en cas d’érosion - cautérisation, cervicite - traitement anti-inflammatoire, etc.

Pour les polypes de l'endomètre, il existe deux options possibles pour commencer un traitement médicamenteux:

  • après examen, mais sans curetage de l'utérus,
  • après curetage diagnostique et résultats de l'examen histologique du matériel obtenu.

Raclage diagnostique

La deuxième option est préférable, car les formations atypiques présentant un risque élevé de transformation maligne peuvent être dissimulées sous le masque d’un polype normal de la cavité. Le traitement médicamenteux dans ce cas ne fera que contribuer au développement de la maladie.

Une attention particulière et une thérapie appropriée sont nécessaires dans les cas suivants:

  • avec des excroissances polypeuses récurrentes de l'endomètre,
  • avec glandulaire, glandulaire-fibreuse, adénomateuse.

La liste des médicaments à traiter dans les deux cas est la même. L’essence de la thérapie est de supprimer la croissance excessive des tissus de l’endomètre, d’établir un équilibre hormonal et d’éliminer les facteurs provoquants, le plus souvent cette inflammation.

Des médicaments hormonaux prescrits analogues de gestagène. Les régimes peuvent être différents - pour les femmes jusqu'à 35-40 ans, ils sont plus susceptibles d'être pris de 10 à 25 ans ou de 15 à 25 jours du cycle, à un âge plus avancé - de manière continue tout au long du cycle.

Les médicaments suivants sont utilisés:

La durée du traitement dure en moyenne trois mois environ, après quoi une échographie ou un curetage diagnostique est effectué.

Chez les jeunes filles, les contraceptifs oraux peuvent être prescrits selon le schéma standard d'un traitement de 3 à 5 mois avec contrôle ultérieur.

Si des excroissances polypeuses continuent à se former, des médicaments plus graves et plus coûteux peuvent être prescrits, par exemple, Buserelin, Zoladex et autres. Ils agissent au niveau de l'hypophyse et de l'hypothalamus du cerveau, en supprimant la sécrétion d'hormones sexuelles et en amenant le corps à un état temporaire de ménopause artificielle.

Si une femme a entre 50 et 55 ans, elle peut se voir proposer l'option d'une ménopause induite par un médicament, qui supprime la fonction ovarienne à l'aide de l'administration séquentielle d'androgènes, puis de gestagènes.

En outre, un traitement anti-inflammatoire peut être inclus dans les schémas, car on pense que des polypes se forment sur le fond de l'endométrite chronique. En plus de cela - thérapie de vitamine, thérapie enzymatique, physiothérapie.

Il peut être réalisé par plusieurs options:

  • Raclage diagnostique. C'est tout le "nettoyage" familier, qui est effectué sous anesthésie. Dans ce cas, le médecin, en utilisant des curettes et des dilatateurs spéciaux, insère les instruments dans l'utérus et gratte soigneusement toutes les parois en alternance. Toute la procédure est effectuée à l'aveugle - uniquement sous le contrôle des sensations du médecin. Si facile de rater un polype, laissez-lui une jambe ou une partie de l'endomètre.

Le matériel est envoyé pour examen histologique. Après réception du résultat, un plan de traitement supplémentaire est établi.

  • Enlèvement ambulatoire des excroissances polypeuses. Peut-être que pour ceux qui sont situés sur le col utérin. Le clip habituel sans anesthésie est enlevé polype, et le début du début de sa croissance est cautérisé avec une solution d'iode. La procédure est rapide et non douloureuse, cependant, étant donné que la «jambe d'un polype» peut encore se trouver plus profondément dans le canal cervical, il est possible que la croissance se reproduise.

L'hystéroscopie est la méthode de référence pour éliminer les excroissances polypeuses dans l'utérus et le canal cervical. Il s'agit d'une opération technique simple nécessitant une anesthésie par voie intraveineuse - une femme plonge dans un sommeil profond et ne ressent aucune douleur.

Le médecin place un instrument spécial dans le canal cervical puis dans l'utérus, un hystéroscope. À l'intérieur, une caméra transmet l'image entière à l'écran, ainsi que des manipulateurs - pour supprimer les polypes et cautériser les zones. À l'aide d'un hystéroscope, le médecin détermine clairement l'emplacement des polypes, leur nombre et les élimine avec précision.

Si nécessaire, une ablation complète ou partielle (cautérisation) de l'endomètre peut être effectuée, après quoi la couche fonctionnelle cesse en général de se développer.

Dans certains cas, les polypes utérins sont des indications pour le retrait de l'utérus. Par exemple, dans de telles situations:

  • polypes multiples récurrents
  • absence d'effet du traitement conservateur,
  • polypes adénomateux
  • une combinaison de polypes et de fibromes utérins symptomatiques (avec saignements fréquents d'anémie, douleur).

Après avoir enlevé les polypes du col et éliminé le problème qui a conduit à sa formation, les taches et autres problèmes similaires disparaissent. La reprise des symptômes est un indicateur de récurrence de la pathologie. Et des polypes sur le cou peuvent se produire après 6 à 12 mois et même après plusieurs années.

L'élimination des polypes dans l'utérus a un résultat plus prononcé: les femmes ne saignent plus constamment, les règles deviennent modérément abondantes, la douleur, l'inconfort disparaissent et le cycle menstruel se normalise. Si le traitement ne convient pas ou si des polypes se forment à nouveau, les symptômes persistent.

Et ici plus sur les menstruations intermittentes.

Les polypes de l'utérus et du col utérin - une conséquence de graves désordres dans le corps. Toutes ces formations sont soumises à une observation ou à un retrait minutieux (en fonction de la situation clinique). Sous l'apparence d'un polype normal peut cacher une tumeur maligne ou un risque élevé de sa formation.

Voir cette vidéo pour savoir comment traiter les polypes dans l'utérus:

Dès que le polype apparaît, des caillots de sang peuvent apparaître avec lui et la menstruation continue.

Une femme souffre de pathologie de l'endomètre - polypes, hyperplasie. Une bonne hygiène pendant la menstruation. Comment sont mensuels lors de la réception de Belara.

Polypes du canal cervical. Surtout donne souvent des pertes sanglantes et importantes. Comment causer mensuellement pendant le retard à la maison.

La première menstruation et ses caractéristiques. Les secondes périodes après l'installation. . Par conséquent, Mirena est prescrit pour les polypes de l’endomètre, l’hyperplasie.

Qui a fait face à cela? qui est sorti avec mensuel? Et quelle est la chance qu'il sortira sans se gratter? polype petit

Obtenez un avis d'expert sur votre sujet

Psychologue, superviseur, thérapeute Gestalt. Spécialiste du site b17.ru

Psychologue. Spécialiste du site b17.ru

Psychologue, en ligne. Spécialiste du site b17.ru

Psychologue, Consultation sur Skype. Spécialiste du site b17.ru

Psychologue, consultant en ligne. Spécialiste du site b17.ru

Psychologue, consultant en carrière. Spécialiste du site b17.ru

Psychologue, consultant. Spécialiste du site b17.ru

Psychologue, consultant. Spécialiste du site b17.ru

Psychologue, psychologie analytique. Spécialiste du site b17.ru

Psychologue, formateur et enseignant. Spécialiste du site b17.ru

Comment est-il, avec le mensuel est sorti :))))))))))))

Je pense que c'est absurde, un polype est une croissance, il doit être supprimé, cela ne fonctionnera pas.

D'où venez-vous, auteur, avez-vous acquis une telle connaissance? Avez-vous mélangé un polype à un ver?

le gynécologue a dit

3 - non, elle pense probablement que tout dans l'utérus devrait parfois sortir tout seul :)) Les enfants sont nés

un polype ne peut pas sortir vous-même, votre médecin sur du savon

et peut-être il y a une sorte de polype, un chat. peut se détacher avec l'endomètre. Vous êtes tous durs et le docteur a raison

un polype ne peut pas sortir vous-même, votre médecin sur du savon

quand elle était allongée avec un polype à l'hôpital, dans le pavillon 3 autres filles mentaient avec lesquelles les médecins avaient dit qu'elle tomberait elle-même, eh bien, elles sont venues pour l'opération quand même

si pendant 3 cycles il n'est pas tombé, alors il ne va pas bientôt tomber, à peu près à la retraite. Eh bien, vous ne pouvez pas gratter, retirez les pinces à hystéroscope. Selon le polype, certains, comme les fibromes, n'interfèrent pas avec la grossesse.
lui-même ne laisse que la tige de l'ébullition, mais il est toujours souhaitable de le traiter avec des médicaments

Oh mon Dieu, pourquoi suis-je venu ici pour lire tous les commentaires?

l'auteur, il était avec moi, mais a ensuite disparu, l'échographie a montré qu'il n'était pas là, le gynécologue a déclaré que le polype "est sorti" pendant la menstruation, très probablement

l'auteur, il était avec moi, mais a ensuite disparu, l'échographie a montré qu'il n'était pas là, le gynécologue a déclaré que le polype "est sorti" pendant la menstruation, très probablement

Un polype, un polype, 19 mm, puis 6 petits porosis charnus sont rampés
Je ne veux pas reproduire l'auteur pour un euro entier, mais il y a peut-être déjà deux bandes et hCG roule. En général, dormez calmement, comme l'a ordonné le médecin, la température n'est pas de 35,9 ni de 38,1

l'auteur, il était avec moi, mais a ensuite disparu, l'échographie a montré qu'il n'était pas là, le gynécologue a déclaré que le polype "est sorti" pendant la menstruation, très probablement

les filles, et le myome peut-il devenir un polype ou pas? écris qui sait, s'il te plaît.

Si «ça se passe tout seul», ce n’est certainement pas un polype. Auteur, allez chez un autre médecin. Ne courez pas, les polypes sont dangereux, ils doivent être enlevés.

J'ai eu un délai, une échographie a montré un polype, ils ont injecté quelque chose d'hormonal, ils ont commencé à le faire, après qu'ils ont fait une échographie, il n'y avait plus de polype.

J'ai eu un rôle après le voyage quotidien en train. Avec quoi aux deux extrémités - toujours sorti. Mais un peu et seulement à la fin. Ensuite, vous deviez encore supprimer.
Il y a aussi une recette à l'ail, mais il y en avait encore moins.

Ils ont trouvé un polype, ils ont dit que nous ne le toucherons pas encore, vous viendrez à l'échographie après la menstruation. Quelque temps dans un mois, je suis allé à la maison de bain, cuit à la vapeur avec un balai. Le soir, mon estomac s'est brisé, après environ une demi-heure, le sang a commencé à couler. Je pensais que mes règles étaient arrivées et, tout à coup, une boule épaisse s'est envolée. Je pense que c'était un polype. Le saignement a pris fin rapidement. Maintenant j'attends lundi. Je vais chez le docteur

Ils ont trouvé un polype, ils ont dit que nous ne le toucherons pas encore, vous viendrez à l'échographie après la menstruation. Quelque temps dans un mois, je suis allé à la maison de bain, cuit à la vapeur avec un balai. Le soir, mon estomac s'est brisé, après environ une demi-heure, le sang a commencé à couler. Je pensais que mes règles étaient arrivées et, tout à coup, une boule épaisse s'est envolée. Je pense que c'était un polype. Le saignement a pris fin rapidement. Maintenant j'attends lundi. Je vais chez le docteur

Moi aussi, le médecin a dit de faire une ré-échographie immédiatement après la menstruation, en lui disant que si ça ne sort pas tout seul, on se réprimandera. Je crois que mon médecin, elle a plusieurs années d’expérience professionnelle, elle sait ce qu’elle dit. Les filles qui écrivent "docteur sur savon" ont tort, les médecins ont beaucoup d'expérience et ils prennent des informations non pas sur les forums, mais sur leur expérience professionnelle. Mon médecin a déjà perdu un million de patients et je ne suis certainement pas le seul à l'avoir soignée avec un polype. Si le médecin dit qu'elle peut arrêter de fumer, cela signifie qu'elle le peut. Écoutez le médecin et non les personnes qui sont totalement incompétentes en la matière, ils n’ont pas eu de polype et ont exprimé leur opinion «médecin sur du savon», etc. le médecin ne garantit pas à 100% que tout va bien se passer après la menstruation, mais dit qu'il peut sortir et demande à effectuer une échographie de contrôle pour s'assurer de la présence ou non d'un polype.

et un polype avec des excréments peut aller?

L'auteur, eh bien, dis-le ou pas ??

J’ai également trouvé un polype que j’ai mis en ligne et que mon médecin a vu quand il a vu une échographie dire que la position du polype est telle qu’il peut sortir avec ses règles.

J'ai un polype. Lui-même. Pendant les menstruations. La taille de la phalange supérieure du petit doigt. Serré. Alors ne dites pas que cela ne se produit pas. Une autre question est que dans trois ans un nouveau a grandi. Bien que petit. Le gynécologue a dit d'attendre la prochaine menstruation. Ici j'attends.

Une situation similaire! Il y avait un polype sur le col de l'utérus! Lors de l'examen suivant, le médecin a déclaré que le polype était apparu tout seul. Les mois étaient abondants.

Une situation similaire! Il y avait un polype sur le col de l'utérus! Lors de l'examen suivant, le médecin a déclaré que le polype était apparu tout seul. Les mois étaient abondants.

J'ai aussi laissé un polype par moi-même, sans complications, pendant un an et demi, je l'ai accompagné. Les filles, qui sont ici pour remercier tous les médecins, ne sont pas tombées sur cette idée. C'est possible.

J'ai eu un polype il y a 4 ans - ils l'ont enlevé sur un gister. Deux ans plus tard, un autre médecin a vu "quelque chose". Je l'ai examiné pendant un an et demi, je pensais que c'était une cicatrice d'un polype précédent. Remplacé le docteur. Lors de la première échographie, un nouveau médecin a déclaré qu’il s’agissait bien d’un polype. J'ai assigné à boire le cycle du Norfolk, a déclaré que si il ne sort pas dans ce cycle, nous allons également le supprimer sur l'hister. Je ne croyais pas que juste comme ça sur le fond des tablettes, après plusieurs gister. Après l'échographie mensuelle, il n'a pas été retrouvé, il s'est laissé :)

Il y avait un polype de 6 mm, je me préparais pour l'hystéroscopie, j'ai fait une biopsie - dans mes mains, la conclusion était «un petit polype utérin» Les menstruations suivantes ont commencé, les deux premiers jours saignaient abondamment (ce n’était pas le cas auparavant) et des caillots sont apparus. le 4ème jour c'était déjà propre. Je suis venu à l'échographie la veille de l'opération - il n'y a pas de polype! Alors c'est sorti quand même!

J'ai lu les premiers commentaires et je pense que vous ne deviendrez pas professeurs de gynécologie et vous pourrez donc le faire. Le polype de l'endomètre peut être déchiré à tout moment, l'endomètre est déchiré et mis à jour tous les mois par une femme, et le polype apparaît comme une verrue sur cet endomètre. Les femmes

Un polype glandulaire a été trouvé sur ma biopsie. À 27 DC, le lendemain commençait le mois et Oh! Miracle! Une «poche» est sortie recouverte de glandes, de structure dense. J'allais chez l'histériste, j'ai compris que c'était elle qui avait refait la biopsie: tout était propre.
Zy.uzi pas l'informatique en général, parce que personne n'a rien vu de ma biopsie. Même dans la meilleure clinique de Moscou.

un polype ne peut pas sortir vous-même, votre médecin sur du savon

Qui a fait face à cela? qui est sorti avec mensuel? Et quelle est la chance qu'il sortira sans se gratter? polype petit

Le poids était de 80. Il est devenu 73,5 et est stable sur elle.Nœud myomateux diminué.

Et j’avais un polype, le médecin a dit qu’il n’aurait pas besoin de nettoyage, elle est allée chez le gynécologue, elle lui a prescrit de prendre des pilules et des bougies pour préparer l’utérus à l’élimination du polype. Un mois plus tard, je suis allé à l'échographie et ils m'ont dit qu'il n'y avait rien. Au début, je pensais que le médecin n'aurait peut-être pas vu, mais non))) la prochaine fois qu'ils ont dit la même chose. Donc, lui-même peut sortir, est parti avec lui pendant 4 mois et avait également peur

Au début de cette année, après une échographie, j'ai eu un soupçon sur un polype du col utérin. Le gynécologue a déclaré qu'ils pouvaient se tromper, marcher pendant environ trois mois et refaire une échographie. Je ne suis allé nulle part parce que rien ne semblait me déranger. Mais il y a quelques jours, le premier jour de la menstruation, quelque chose d'assez large, d'environ 7 cm de long, est sorti de moi: je pense que c'était un polype. Quelque part à l'intérieur, il y a une sensation de sensation de brûlure et de démangeaisons.

correctement, je connais des cas où les polypes s’exfolient. Surtout avec les premières règles après les avortements, les grossesses manquées… c’est-à-dire que ce sont des polypes formés immédiatement après ces «incidents».

et d'où venez-vous, quelle ville. Je me demande quelle magie est piquée.

J'ai eu un délai, une échographie a montré un polype, ils ont injecté quelque chose d'hormonal, ils ont commencé à le faire, après qu'ils ont fait une échographie, il n'y avait plus de polype.

Le polype est dans l'utérus depuis plusieurs années. Puis après le prochain polype mensuel n'était pas. Out Le docteur était surpris. Donc, il peut sortir tout seul.

J'avais une hyperplasie de l'endomètre, une légère hémorragie et, en préparation du nettoyage, un polype est apparu quelque part en une semaine. Je ne l'ai pas dédaigné, je l'ai pris dans mes mains et je l'ai touché, environ un centimètre à la jambe. Probablement. Et pas pendant les saignements abondants mais un peu.

Je me prépare pour l'hystercopie, j'ai trouvé un polype à l'échographie. Il y a encore une inflammation. Le sang entre le mensuel pendant une longue période, à la dernière échographie du polype n'a pas été vu. Le médecin lui-même partira avec le mensuel. Et je ne crois pas qu’il me semble qu’ils ne laissent pas la même croissance, ils devraient être supprimés

peut-être n'était-ce pas. Le mois dernier, j'ai passé une échographie qui a montré un polype dans l'utérus, a annoncé le médecin après les règles. le résultat est un utérus propre et beau, il n'y a rien à redire)

Théoriquement, il ne peut sortir que dans un cas, «BLACK AND DROPPED», comme dans la vieille blague. Mais c’est une nécrose, et avant cette chute, vous auriez des problèmes non malades.

Mon polype a disparu samza deux cycles. Il n'était pas nécessaire de supprimer. Uzi a tout montré propre!

Et j'ai eu exactement la même chose.

Je ne savais pas qu'il y avait un polype dans l'utérus. Est sorti quand elle a pris OK. Le lendemain, j'ai couru chez mon gynécologue. Pris sur l'histologie. Il s'est avéré qu'un polype angiomateux est tombé.

A quoi ressemble un polype qui est sorti?

Nouveau pour aujourd'hui

Populaire aujourd'hui

L'utilisateur du site Woman.ru comprend et accepte qu'il est seul responsable de tous les documents publiés partiellement ou entièrement par lui-même via le service Woman.ru.
L'utilisateur du site Woman.ru garantit que le placement des documents qui lui sont soumis ne porte pas atteinte aux droits des tiers (y compris, mais sans s'y limiter, le droit d'auteur), ne porte pas atteinte à leur honneur et à leur dignité.
L'utilisateur du site Woman.ru, en envoyant des documents, est donc intéressé par leur publication sur le site et exprime son consentement à leur utilisation par les éditeurs du site Woman.ru.

L'utilisation et la réimpression de documents imprimés sur le site woman.ru ne sont possibles qu'avec un lien actif vers la ressource.
L'utilisation de matériel photographique n'est autorisée qu'avec le consentement écrit de l'administration du site.

Placement de propriété intellectuelle (photos, vidéos, œuvres littéraires, marques de commerce, etc.)
Sur le site woman.ru, seules les personnes disposant de tous les droits nécessaires à un tel placement sont autorisées.

Droits d'auteur (c) 2016-2018 Hurst Shkulev Publishing LLC

Édition du réseau "WOMAN.RU" (Woman.RU)

Le certificat d'enregistrement des médias EL No. FS77-65950, délivré par le Service fédéral de surveillance dans le domaine des communications,
Technologies de l'information et communications de masse (Roskomnadzor) 10 juin 2016. 16+

Fondateur: Société à responsabilité limitée «Hurst Shkulev Publishing»

Quelle est la probabilité que la tumeur dans l'utérus se résolve d'elle-même?

La réponse à cette question dépend d'un certain nombre de circonstances. Par exemple:

  • taille de l'éducation
  • genre de
  • l'âge du patient
  • prédisposition au cancer.

En fait, dans la pratique médicale, il existe des cas où les polypes ont été résolus indépendamment. Mais cela s’est produit au cas où la tumeur était très petite ou que la femme l’ait aidé à se dissoudre à l’aide de méthodes populaires.

Cependant, lors du diagnostic de cette formation, vous ne devez pas espérer un miracle et penser qu'il sera résolu dans votre cas. Après tout, ce diagnostic est dangereux. Voici quelques-unes des conséquences d'une éducation non traitée dans l'utérus:

  • évoluer vers le cancer
  • anémie due à des saignements utérins persistants,
  • infertilité
  • douleur persistante pendant les rapports sexuels,
  • périodes très douloureuses.

Comme on peut le constater, les dangers de ce diagnostic incitent une femme à consulter un médecin pour se faire soigner. Selon les résultats de l'examen, seul le médecin peut présumer qu'il va résoudre ou non.

Un autre point qui détermine si le polype se résout est la raison pour laquelle il a été formé. Il arrive que lorsque la cause est éliminée, la conséquence disparaisse également.

Les principales causes de la maladie:

  • déséquilibre hormonal
  • problèmes de thyroïde
  • inflammation chronique des organes pelviens,
  • blessures dans l'utérus,
  • utilisation prolongée de la marine,
  • diabète sucré
  • l'obésité
  • stress
  • anomalies immunitaires.

Si le médecin réalise que la cause qui a provoqué la formation d'un polype est facilement éliminable, il dirigera toutes les forces vers son traitement. Ensuite, il peut se dissoudre après la cause. Cependant, il convient de rappeler qu'il s'agit d'une exception à la règle et non d'un événement fréquent.

Est-il possible de libérer un polype pendant la menstruation?

Il est important de se rappeler qu'un polype n'est pas simplement une croissance sûre, mais un trouble cellulaire qui peut évoluer en cancer. Espérer qu'il en sortira tous les mois n'est pas tout à fait raisonnable.

Pourquoi Parce que, même avec un traitement hormonal médical, seul un détachement de la croissance des parois de l'utérus peut être obtenu. Certains, quand ils voient des caillots sanguins sortir pendant la menstruation, commencent à penser qu'un polype est sorti. Mais rappelez-vous que les caillots de sang menstruels sont l’un des symptômes de l’endométriose ou d’autres anomalies.

Conclusion: la sortie d'un polype pendant la menstruation est possible, mais seulement dans un cas rare. Même si cela se produit, il est important de vérifier si tout est sorti pour éviter les rechutes.

Si un polype n'est pas détecté lors du prochain examen, cela signifie-t-il qu'il est résolu?

Bien sûr, si vous faites partie des femmes qui ont réussi à éliminer la cause de la formation d'un polype, il est possible que ce polype n'ait pas été détecté lors du re-diagnostic en raison d'une auto-résorption. Mais ici, vous devez comprendre quelle méthode d’examen a été choisie lors du re-diagnostic. Après tout, certaines méthodes de diagnostic ne permettent pas de poser le diagnostic susmentionné. Il se peut qu’il soit tout simplement impossible de le trouver en raison de sa petite taille, mais il commencera à croître et entraînera de graves conséquences. Quelles méthodes de diagnostic devraient être utilisées?

  • Inspection. Avec cette méthode, le médecin ne remarquera peut-être pas toujours un polype dans l'utérus. Avec un regard non armé, un gynécologue ne verra que celui qui se trouve dans le canal cervical.
  • Les ultrasons peuvent indiquer s'il y a une croissance dans l'utérus.
  • Métrographie. La méthode de diagnostic consiste à introduire un fluide de contraste dans l’utérus pour examiner toutes les irrégularités et détecter les polypes.
  • L'hystéroscopie donne 100% de chances de trouver un polype, à la fois dans l'utérus et au-delà.

Remèdes populaires pour accélérer le processus de résorption

Si le médecin a assuré que le polype est très petit et ne présente pas de danger grave, vous pouvez utiliser les méthodes traditionnelles de résorption de l’éducation bénigne.

  • Infusion d'herbes utérus borovoy, gaulthérie. Sur une petite cuillerée d'herbe, prenez un verre d'eau bouillante. Alors insister heure. Buvez un tiers de verre 3 fois par jour. Buveur de l'utérus à boire pendant 30 minutes. avant de manger, et herbe wintergreen après avoir mangé dans les mêmes 30 minutes.
  • Beaucoup de commentaires positifs recueillis méthode d'application de tampons avec de l'huile d'argousier noir. Mettre dans le vagin la nuit. La durée du traitement est d'une semaine à un mois.

Plus dans la vidéo

Que sont les polypes et quelles sont leurs caractéristiques?

Les polypes de l'utérus chez les filles et les femmes en âge de procréer se présentent sous la forme d'une formation glandulaire et, à un âge avancé, des polypes adénomateux et fibreux sont généralement diagnostiqués.

Si le médecin a diagnostiqué un polype adénomateux, vous ne devriez pas vous attendre à ce qu'il se résorbe lui-même ou qu'il sorte de l'utérus pendant la menstruation. Ce type d'éducation est très dangereux et doit être supprimé de toute urgence car une telle éducation peut se transformer en cancer. Si la dégénérescence maligne a commencé et que le polype est plus grand, les médecins peuvent alors suggérer au patient de retirer les appendices ou même l'utérus avec la tumeur maligne. Il est parfois nécessaire de sauver la vie d'une femme.

D'autres types de polypes de l'endomètre peuvent également être malins (aller vers une tumeur maligne). Si de telles tumeurs sont volumineuses et qu’elles sont plusieurs, vous ne devez pas attendre qu’elles disparaissent, cela ne se produira probablement pas. Il est conseillé de commencer le traitement immédiatement après avoir confirmé le diagnostic. Cela évitera les complications et les risques.

L'hormonothérapie est très souvent utilisée pour les polypes utérins. Il y a des cas où les agents hormonaux correctement choisis par le médecin traitant ont entraîné le fait que le polype était résolu et ne se reproduisait plus. Tous les gynécologues affirment qu’il n’ya pas eu de tels cas en pratique lorsque le polype est sorti avec un flux menstruel.

Que sont les polypes dangereux et pourquoi ne pas reporter le traitement?

Le danger de la maladie est qu'avec les polypes, une femme perd souvent beaucoup de sang. De plus, la perte de sang peut être associée aux menstruations ou pas du tout. Avec la croissance de l'endomètre, la durée de la menstruation augmente, donc le corps perd plus de sang. Les menstruations sont abondantes et souvent douloureuses.

Les saignements non mensuels peuvent être maigres (minces) ou plutôt lourds. Ceci est un signe alarmant et le refus de traitement peut conduire à une anémie, qui est traitée pendant longtemps. Si vous avez diagnostiqué un polype utérin, vous devez surveiller la quantité de sang qui est sortie pendant les règles. En cas de perte de sang accrue, vous devez contacter votre médecin.

L'infertilité est un problème assez commun ces jours-ci. Et si vous avez des polypes utérins, ils pourraient être la cause de l'infertilité. Tant que les formations ne seront pas retirées et que la patiente ne subira pas le traitement nécessaire, les chances de tomber enceinte seront minimes.

Voici à quoi ressemble le polype de l’utérus sur cette échographie:

Quitter le polype lui-même ne peut pas. En outre, les polypes sont souvent associés à des troubles hormonaux dans le corps, qui nuisent également à la fertilité des femmes.

Les polypes peuvent ne pas se dissoudre, mais vous perdrez le temps nécessaire au traitement. La présence de telles formations s'accompagne souvent de maladies infectieuses des organes génitaux féminins et de processus inflammatoires chroniques. Tout cela, en plus de l'infertilité, entraîne des complications graves qui peuvent mettre la vie en danger et avoir un impact très négatif sur votre santé et votre bien-être à l'avenir.

La croissance de l'endomètre est une maladie plutôt dangereuse qu'il vaut mieux guérir rapidement après sa détection. Et seule cette méthode de traitement peut réduire tous les risques et la probabilité de complications.

Quelle est la probabilité que les polypes disparaissent d'eux-mêmes?

La probabilité est très faible. Les médecins spécialistes peuvent vous dire que vous ne devriez pas l’espérer. Ce phénomène est plutôt une exception à la règle. De plus, si la croissance de l'endomètre ne se retrouvait pas lors de la prochaine étude, il pourrait s'agir d'un non-polype, car même les méthodes de diagnostic modernes donnent parfois des informations erronées.

De nombreuses méthodes de traitement traditionnelles indiquent qu'après la thérapie, un polype se manifeste par des menstruations. Cela ne peut ni ne doit être cru dans de telles méthodes de traitement. Il est préférable de ne pas espérer un miracle d'auto-guérison et d'écouter les recommandations du médecin.

Pin
Send
Share
Send
Send