La santé

Pourquoi il y a un gonflement pendant la menstruation et comment y faire face

Pin
Send
Share
Send
Send


Les changements physiques dans le corps donnent à la femme une gêne et beaucoup d'inconvénients:

  • il est impossible de porter des vêtements ou des chaussures familiers,
  • quand on regarde dans le miroir, l'humeur du beau sexe change instantanément,
  • le sentiment d'inconfort provoque des accès de colère ou une humeur dépressive.

Parfois, des troubles du tractus gastro-intestinal s’ajoutent au gonflement des bras ou des jambes:

  • augmentation de la formation de gaz,
  • ballonnements
  • constipation

En outre, il y a une douleur désagréable dans le bas-ventre, des nausées et des vertiges.

En relation avec le changement du fond hormonal d'une femme pendant le cycle menstruel, beaucoup de femmes ont un appétit accru. Cela est dû à une augmentation de la quantité de progestérone, une hormone responsable de la grossesse et de la grossesse. Le corps commence à faire des "réserves" naturelles pour l'avenir. Les fluctuations de poids dans un kilogramme pendant la menstruation sont considérées comme la norme, après l'achèvement du cycle, le poids est normalisé. La même hormone (ou plutôt sa surproduction) provoque une réaction des membranes muqueuses du corps, en particulier de l'utérus: elles essaient d'accumuler de l'humidité, retenant ainsi l'eau et provoquant une sensation de "gonflement" chez la femme. Pourquoi cela se passe-t-il?

Malheureusement, le corps de la femme ne peut retenir de l'eau que dans les villosités des membranes muqueuses, de sorte que l'excès d'humidité se propage rapidement à travers le tissu adipeux. La progestérone provoque également la rétention urinaire dans le corps, ce qui rend l'œdème plus prononcé. Tout d'abord, l'œdème apparaît dans les endroits dotés de récepteurs sensibles aux hormones:

  • doublure utérine,
  • zone nasolabiale
  • ventre, hanches et fesses.

Certaines femmes ont les jambes gonflées avant les règles. Ce phénomène est encore temporaire: après l'apparition des règles, l'œdème disparaît en quelques jours, car plusieurs heures après l'apparition des règles, le niveau de progestérone chute brusquement et redevient normal. Certes, une forte diminution des poches cause de la douleur, car les récepteurs du système nerveux autonome réagissent de manière excessive à de tels changements hormonaux.

Pendant la période menstruelle, le niveau d’une autre hormone, l’oestrogène, qui provoque la rétention de sel dans le corps et, naturellement, dans l’eau, augmente considérablement dans le corps de la femme, son corps essayant de «diluer» tout excès de sel avec de l’eau pour maintenir l’équilibre naturel.

Causes et traitement

Pourquoi le gonflement survient-il pendant la menstruation? Pour deux raisons: les modifications naturelles du fond hormonal et des caractéristiques du corps féminin.

Même si les poches pendant les règles sont un phénomène temporaire, vous ne devriez pas les supporter. Il existe de nombreuses façons d’améliorer considérablement l’état du corps de la femme pendant le cycle menstruel. Le plus radical est considéré pour diminuer le niveau de progestérone et d'œstrogène, mais dans ce cas, il y aura plus de mal que de bien pour le corps.

Il existe d'autres méthodes de réduction de l'œdème pendant la menstruation, tout à fait sans danger pour le corps et efficaces:

  • Il est très important de suivre un régime, en particulier au cours des derniers jours du cycle. Il faut abandonner temporairement la viande, surtout rouge. On pense que la viande augmente le niveau de progestérone dans le corps. Manger du poisson ou de la viande de poulet blanche ou diététique est donc souhaitable. Le régime devrait inclure davantage de fruits et de légumes, en particulier ceux riches en magnésium et en potassium: bananes, épinards, brocolis, laitue, flocons d'avoine et millet. Naturellement, ces jours-là, vous devriez limiter votre consommation de sel.
  • Il est souhaitable d'augmenter légèrement le niveau de liquide que vous buvez - vous devez ajouter environ 1 litre de liquide à votre volume quotidien habituel sous forme de jus, de boissons aux fruits ou de compotes, de préférence sans sucre. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, l'eau n'augmentera pas la rétention de l'excès de liquide dans le corps, mais dissoudra l'excès de sel, en maintenant un équilibre naturel. Bien que le café soit un diurétique, son utilisation devrait être limitée, car les substances qu'il contient exacerberaient les symptômes du symptôme prémenstruel et pourraient causer de graves douleurs à la poitrine.

  • Dans la lutte contre l'œdème pendant la menstruation, des activités physiques et des exercices seront utiles, notamment des étirements. Lors de la réalisation de tels exercices, la circulation sanguine et le métabolisme corporel sont normalisés, la tension musculaire provoque la sortie de l'excès de liquide du tissu adipeux.
  • Il existe d’autres méthodes nationales de lutte contre l’œdème. L'enflure des jambes pendant les règles apparaît le plus souvent aux chevilles et aux pieds. Dans ce cas, des bains de sel frais ou des bains avec des décoctions de différentes herbes aideront. Des poches sous les yeux aident des gadgets de décoction de camomille et des morceaux de thé vert glacé, préalablement enveloppés dans une serviette.

Conclusion et conclusions

Le plus souvent, l'enflure avant la menstruation affecte les femmes âgées de 30 à 35 ans. Chez les jeunes filles et les femmes, les processus métaboliques du corps se déroulent beaucoup plus rapidement.

En principe, l'œdème pendant la menstruation est l'état naturel du corps de la femme, qui dure plusieurs jours par lui-même. Il suffit de suivre les recommandations, d’équilibrer le régime alimentaire, de limiter l’utilisation de produits nocifs pour le corps, d’éliminer les situations stressantes, puis le corps reviendra rapidement à la normale à certains endroits.

Mais si l'œdème est long et ne va pas d'un cycle à l'autre, dans ce cas, il est nécessaire de faire appel à des spécialistes pour clarifier la cause de la pathologie et examiner à fond l'état de votre corps. Le traitement opportun des maladies détectées contribuera à réduire de manière significative le nombre de processus pathologiques se produisant dans le corps de la femme pendant le cycle menstruel et à prévenir l’apparition d’un grand nombre d’œdèmes.

Pin
Send
Share
Send
Send