La santé

Mal intestin donne au rectum

Pin
Send
Share
Send
Send


Pourquoi la douleur pendant la menstruation cède-t-elle au rectum? Il y a plusieurs explications plausibles. La violation des fonctions d'un organe peut provoquer des douleurs chez un autre. La douleur et la gêne, irradiant vers le canal rectal, avertissent de certaines pathologies du bassin, du système excréteur ou des intestins. La douleur dans le rectum est considérée comme une manifestation dangereuse, à ne pas négliger.

Pourquoi la douleur peut survenir pendant la menstruation

Blessures ou estomacs pleurant sur le fond de la menstruation avec une maladie telle que l'endométriose. C'est l'une des pathologies les plus courantes des organes génitaux. L'endométriose est considérée comme la principale cause d'infertilité féminine et de douleur pendant la menstruation.

Au cours des opérations de diagnostic, une pathologie de l'endomètre est retrouvée chez 25% des femmes, dont la moitié souffrent d'infertilité.

L'endométriose est un processus pathologique caractérisé par la prolifération de la membrane muqueuse de l'utérus au-delà. Les éléments des lésions sont tous des changements qui caractérisent le cycle menstruel normal. Les facteurs suivants provoquent cette maladie:

  • avortement
  • interventions chirurgicales
  • traumatisme génital,
  • prédisposition génétique
  • processus inflammatoires des organes pelviens,
  • déséquilibre hormonal.

Les symptômes de l'endométriose peuvent être différents: de l'évolution latente au tableau clinique prononcé de "l'abdomen aigu". Tout dépend de la prévalence du processus pathologique, de la présence de comorbidités et de l'état psycho-émotionnel de la femme. Les signes typiques de l'endométriose sont les suivants:

  • infertilité
  • douleurs abdominales, aggravées par la menstruation,
  • violations du cycle, au cours desquelles plusieurs règles peuvent se produire au cours d'un mois,
  • saignements intermenstruels.

Ces symptômes peuvent provoquer l’apparition d’une anémie, d’une dysurie (violation des processus d’excrétion de l’urine) au cours des derniers jours du cycle.

Avec l'endométriose des ovaires, une douleur aiguë dans le rectum pendant la menstruation. Elle est forte et peut donner même le bas du dos et le sacrum. Les attaques sont accompagnées de nausées accompagnées de vomissements, de tensions des muscles abdominaux et de douleurs.

Les manifestations cliniques de "l'abdomen aigu" se produisent lors de la rupture d'un kyste endométriotique avec la libération de son contenu dans la cavité abdominale. Les troubles gastro-intestinaux se manifestent par la constipation, la flatulence et des phénomènes spasmodiques. Ils sont expliqués par le déroulement des processus adhésifs dans le bassin.

L'endométriose, qui s'étend au-delà du col de l'utérus, se caractérise par des douleurs douloureuses qui saisissent le rectum, ainsi que le vagin, le sacrum. Lorsque l'endomètre se développe dans le tissu rectal, l'inconfort est multiplié par le transit intestinal, ce qui explique pourquoi le prêtre ne souffre que pendant ses règles.

La douleur dans le rectum est un symptôme courant de modifications inflammatoires du système urogénital. La défaite des appendices présente des symptômes typiques. Le syndrome douloureux, donnant dans le rectum, est aigu. Des maladies similaires résultent de la pénétration d'infections sexuellement transmissibles. Avec ou sans traitement inapproprié, les pathologies sont synchronisées - elles se transforment en une forme négligée, caractérisée par des rechutes périodiques.

La dysménorrhée (c'est le nom de menstruations douloureuses) chez les femmes est une conséquence fréquente des troubles hormonaux qui se produisent dans le corps. Il est généralement enregistré chez les filles de moins de 25 ans. Les femmes d'âge mûr souffrent de douleurs abdominales pendant les règles associées à des pathologies génitales. La douleur a un caractère de crampes, l'attaque peut durer 1 à 2 jours, après quoi l'intensité des sensations désagréables diminue.

La dysménorrhée survient souvent en réponse à une surcharge psycho-émotionnelle.

Les saignements et les douleurs abdominales sont des manifestations de la grossesse extra-utérine. Les douleurs aiguës, irradiant vers le rectum, et les saignements suivants, apparus au cours d'une menstruation retardée, ne doivent pas être négligés. Le développement du fœtus en dehors de la cavité utérine peut se terminer par une rupture de la trompe de Fallope. Par conséquent, lors d'une grossesse extra-utérine, une femme doit être opérée de manière urgente. Les autres signes de cette maladie sont des nausées, des vomissements, une faiblesse générale, des vertiges.

Diagnostic et traitement

Les femmes qui ont trouvé des signes similaires devraient se dépêcher de se rendre au bureau du gynécologue. Faire mal à l'estomac peut, pour diverses raisons, établir que seul ne fonctionnera pas. Il est obligatoire de procéder à un examen gynécologique bimanuel. Pour exclure ou diagnostiquer une maladie infectieuse, les frottis sont prélevés dans le vagin, à la surface du col de l'utérus. Ils sont nécessaires à l'analyse bactériologique. Pour la détection de modifications pathologiques des organes génitaux présentés par ultrasons.

Il est nécessaire de savoir pourquoi cela fait mal à l'estomac sur le fond de la menstruation. Le traitement commence par l'élimination des causes de cette affection. S'il s'agit de maladies inflammatoires et infectieuses du système génito-urinaire, le médecin prescrit un traitement antibiotique. Le type et la posologie des médicaments sont choisis en fonction de la sensibilité établie de l'agent infectieux. Un traitement symptomatique visant à améliorer le bien-être du patient est prescrit conjointement avec la thérapie étiotropique. Pour ce faire, utilisez des anti-inflammatoires et des analgésiques.

Avec la dysménorrhée, il est nécessaire de restaurer le fond hormonal du corps.

En cas de syndrome de douleur intense, le médecin peut vous prescrire des anti-inflammatoires non stéroïdiens sous forme de suppositoires rectaux. Le traitement principal de l'endométriose est l'hormonothérapie. Il est associé à l’utilisation de sédatifs, de procédures physiothérapeutiques, d’une thérapie de désensibilisation et de méthodes psychothérapeutiques. Les indications pour l'opération sont la forme nodale de l'endométriose, les degrés graves de la maladie, les kystes ovariens de l'endométrioïde, les processus pathologiques courants, l'association de l'endométriose et du léiomyome.

Causes de la douleur

Aujourd'hui, il existe une vaste liste de raisons pouvant causer des douleurs aiguës dans la cavité abdominale. Dans la plupart des cas, cela est dû à des maladies du système digestif, à la présence de vers, à un infarctus du myocarde, à des maladies de la vessie, à une pneumonie, à la grippe et au mal de gorge. Assez souvent, la douleur peut être déclenchée par une alimentation excessive ou par diverses situations stressantes.

La nature des symptômes de douleur dans l'abdomen est d'une importance primordiale, en particulier lorsque vous avez besoin de soins d'urgence ou d'une intervention chirurgicale. Bien sûr, les symptômes de la douleur peuvent être présents sans la présence de maladies graves. Mais dans tous les cas, vous devez en déterminer les causes possibles pour éviter les situations dangereuses.

L’appendicite est l’une des maladies les plus courantes et les plus dangereuses, car la douleur qui s’exerce pendant cette affection commence autour du nombril, puis passe dans le secteur inférieur du côté droit, ce qui rend la douleur plus intense, plus intense. Si la vésicule biliaire est devenue la cause de douleurs dans le rectum et dans l'estomac, cela indique que la bile s'est accumulée dedans ou que des calculs se sont formés. Habituellement, dans ce cas, la douleur est localisée dans le quadrant supérieur du côté droit, mais peut être transmise au rectum et au bas de l'abdomen.

Lorsque l'estomac ou l'intestin grêle deviennent la cause de symptômes désagréables, cela indique la présence d'un ulcère qui provoque un saignement, une douleur intense. Il existe des cas de perforation de la paroi intestinale, ce qui entraîne l'ingestion de suc gastrique dans la cavité abdominale. Très souvent, la douleur est localisée au-dessus du nombril et peut être transmise au rectum.

Les maladies du pancréas sont une autre cause de symptômes désagréables, car son secret peut endommager les organes internes s’il pénètre dans la cavité abdominale. Si des maladies du gros intestin se développent, des symptômes douloureux peuvent apparaître dans n’importe quelle partie de l’abdomen. Mais pour les maladies graves telles que la diverticulite, elles sont situées dans le quadrant inférieur du côté gauche. Dans les situations où les symptômes de douleur dans l'estomac et dans le rectum durent plus de 10 minutes, sont aggravés par la palpation, lorsque le patient n'a pas d'appétit, que des vomissements, du sang est présent dans les selles ou dans la décharge, il y a des vertiges, il est urgent de consulter un médecin.

Une douleur dans le bas de l'abdomen donne au rectum qu'il peut être

Douleurs abdominales chez les femmes, donnant au rectum, peuvent être causées par un très grand nombre de maladies. Y compris:

Et donc, afin de vous poser au moins approximativement le bon diagnostic, vous devez comprendre la nature de la gêne.

Dans environ 50% des cas, l’inconfort de l’organe susmentionné est associé à la formation d’une fissure anale. Les causes de cette maladie sont:

  1. Charges de travail importantes.
  2. Blessures à la naissance.
  3. Dommages à la membrane muqueuse du rectum.
  4. L'affaiblissement des muscles du tube digestif.
  5. Un certain nombre de maladies chroniques.

Symptômes caractéristiques de la fissure anale:

  1. Gêne aiguë à tout moment de la journée, augmentant au cours de la défécation.
  2. Échec du cycle mensuel.
  3. Douleur cardiaque
  4. Une autre cause du symptôme ci-dessus est la proctalgie (inconfort aigu provoqué par un spasme musculaire). Cette maladie provoque une douleur spontanée avec un spasme qui n'est pas lié à un mouvement d'entrailles. Le stress, les redémarrages, les problèmes mentaux provoquent souvent une exacerbation de ce problème. Presque le même inconfort donne au patient une forme aiguë d'hémorroïdes. Enfin - des douleurs dans le bas-ventre, s'étendant dans l'intestin, apparaissent lors du développement d'un certain nombre de maladies moins connues, mais non moins dangereuses pour la santé.

Ce sentiment indique souvent qu'une femme est atteinte de paraproctite (inflammation des fibres). Cette maladie présente les symptômes suivants:

  1. Augmentation de la température
  2. La formation de pus (dans la phase aiguë de la maladie),
  3. Rougeur dans l'anus

En outre, la douleur lancinante peut être causée par un abcès colorectal. Un trait caractéristique de cette maladie est la formation de gonflement solide dans l'anus.

Dans de nombreux cas, survient en relation avec le développement d'un abcès (formation purulente de couleur rouge). Cette maladie est déterminée par les caractéristiques suivantes:

  1. La présence de formation oedémateuse de couleur rougeâtre près de l'anus.
  2. Inconfort prolongé, dont l'intensité augmente le sommeil, les éternuements ou la toux.
  3. Diarrhée, constipation, masses purulentes.

Beaucoup de gens ne peuvent pas dormir à cause de la gêne aiguë dans le bas de l'abdomen, qui s'étend dans l'intestin. La cause de ce problème est le plus souvent la proctalgie déjà mentionnée, provoquée par un mauvais état émotionnel. Par exemple, son apparence peut être associée à un traumatisme mental, à une dépression ou à un redémarrage banal du corps. Quant à la nature de la douleur - elle est intense et léthargique, longue et courte. Tout dépend des circonstances spécifiques.

Pourquoi ai-je besoin de toutes ces informations?

Pour comprendre quel danger peut menacer votre corps. Beaucoup de gens sont gênés d'aller chez le médecin s'il y a une douleur dans le bas-ventre, donnant à l'anus. Pour une raison quelconque, ils croient que ce symptôme a quelque chose de honteux. En fait, ce symptôme de la maladie est pour notre corps aussi naturel que la toux ou la fièvre.

Pourquoi la douleur pendant la menstruation donne dans le rectum

La douleur est le signe de problèmes dans le corps, et sa localisation peut en dire long. Souvent chez les femmes, la douleur pendant la menstruation donne au rectum. Dans ce cas, vous devez consulter un médecin pour déterminer la cause de la pathologie. Une gêne peut être ressentie non seulement dans le rectum, mais également dans le coccyx, le dos, pour donner à la cuisse et au bas de l'abdomen. Les maladies gynécologiques, les désordres intestinaux et d'autres facteurs contribuent aux sensations douloureuses dans l'anus.

À l'intérieur de l'anus, de nombreux terminaisons nerveuses et vaisseaux sont sujets à l'inflammation et à la formation de nœuds sous certains facteurs. C'est pendant la menstruation que la circulation sanguine dans les organes pelviens augmente, ce qui crée des conditions favorables à l'activité vitale de divers micro-organismes pathogènes.

Le travail assis, l’absence de mode de vie actif, le travail physique pénible et la musculation peuvent provoquer une pathologie de l’intestin et la rendre douloureuse.

Si la douleur d'un personnage tireur, il est nécessaire de déterminer la cause de sa survenue dès que possible et contactez un médecin pour cela. Toute maladie sans traitement va de aiguë à chronique, ce qui complique la situation.

Bien que la douleur apparaisse pendant la menstruation, elle peut être associée à divers processus infectieux du rectum, des néoplasmes ou des fissures, et pas seulement à des maladies des organes génitaux féminins.

Douleur intestinale

Le rectum est situé anatomiquement très près du vagin, seule une mince cloison les sépare. Presque toutes les femmes ont un léger inconfort pendant la menstruation, qui disparaît rapidement après la décharge. Mais la présence de fortes crampes, cédant à l'anus, devrait déranger la femme et constituer la raison de la visite chez le médecin.

La douleur dans le rectum lors de la coccinododynie survient périodiquement après une selle ou est constamment présente et peut être administrée aux organes génitaux de la femme, dans le coccyx, la cuisse. Un symptôme caractéristique de la maladie est une douleur accrue lorsque vous appuyez sur la zone du coccyx.

La démarche du patient est légèrement perturbée, le prêtre peut être très douloureux en position assise, la constipation apparaît et l'humeur se dégrade en raison d'un inconfort constant dans l'anus. Pendant la menstruation, la douleur peut augmenter.

L'inflammation des veines rectales, appelées hémorroïdes chez la femme, se déroule légèrement différemment. Lorsque le cycle menstruel commence, les plaintes de douleur dans l'anus deviennent plus fréquentes. La cause de la douleur est l’augmentation du débit sanguin dans les ganglions hémorroïdaires pendant les règles. Chez certaines femmes, les hémorroïdes qui donnent à l'anus s'accompagnent de légères brûlures et saignements. Habituellement, l'exacerbation de la maladie va de pair avec le flux menstruel.

Processus purulent inflammatoire des tissus autour du rectum conduit à une forte détérioration, haute température, douleur lancinante dans l'anus. Un abcès dangereux se situe autour de l'anus ou à l'intérieur de la couche musculaire.

L'apparition des règles provoque parfois le développement rapide de la maladie. Sans traitement approprié, la maladie progresse rapidement et conduit à des fistules et à des écoulements purulents avec des impuretés sanguines.

Anus fissure

Diverses lésions de la muqueuse rectale et des lésions conduisent à une fissure anale. La douleur dépend de la profondeur de la fissure, qui peut être formée en raison de la paraproctite, des hémorroïdes et d'autres processus inflammatoires.

La cryptite est souvent à l'origine d'une douleur, d'une sensation de lourdeur et d'une sensation de brûlure dans le rectum pendant la menstruation. Ceci est une inflammation des poches aveugles due à une infection. La maladie entraîne la constipation, la formation de fistules et parfois le développement d’un processus malin. Les douleurs sévères augmentent encore plus avec la musculation et les selles.

Maladies gynécologiques

Si pendant la menstruation l'anus est douloureux, la probabilité de maladies gynécologiques est élevée.

Une violation fréquente du cycle menstruel est des crampes ou des douleurs de traction dans l'abdomen, le bas du dos et le rectum. Une faiblesse générale, des maux de tête, des nausées, des selles anormales accompagnent souvent l'algoménorrhée.

La maladie est primaire et secondaire en raison d'autres processus pathologiques dans le corps. L'endométriose, l'endométrite, la position incorrecte de l'utérus, la courbure du col de l'utérus et d'autres maladies sont distingués parmi les causes de cette pathologie.

Une lésion bénigne de l'utérus s'appelle fibromyome et fait souvent mal au rectum, à l'estomac et aux saignements. La tumeur est plus fréquente chez les femmes après 35 ans. Le degré de douleur, sa localisation dépend de la taille de la tumeur. L'un des symptômes caractéristiques des fibromes utérins est une perturbation de la menstruation. Causes du fibromyome:

  • avortement
  • mauvais choix de contraception
  • dépression persistante et stress,
  • kystes ovariens,
  • manque d'accouchement et d'allaitement après 30 ans.

L'inflammation de l'utérus est souvent la raison pour laquelle le rectum fait mal aux femmes pendant la menstruation. Les autres symptômes comprennent une forte augmentation de la température, de fortes douleurs dans le sacrum et le bas de l'abdomen, des douleurs musculaires, une transpiration accrue. Le processus inflammatoire résulte de la pénétration des streptocoques, Escherichia coli, des gonocoques, de l'installation du dispositif intra-utérin, en raison de maladies vénériennes.

Une maladie gynécologique grave devient également la raison pour laquelle l'anus fait mal. Les cellules de l'endomètre se développent et pénètrent dans les organes voisins, ce qui provoque des douleurs pendant la menstruation, lorsque la circulation sanguine dans les organes pelviens augmente.

Менструальный цикл нарушается, а кровь скапливается и не выводится наружу. La femme a des pertes vaginales sanglantes, qui ne peuvent pas s'arrêter pendant un mois.

Méthodes de diagnostic modernes

L'examen obligatoire comprend:

  • examen rectal,
  • examen sur la chaire gynécologique,
  • la fluoroscopie
  • Échographie des organes pelviens et de la cavité abdominale.

Si l'on soupçonne une nature infectieuse de la maladie, un test complet de sang et d'urine est prescrit. Pour exclure les pathologies intestinales, une sigmoïdoscopie et une coloscopie sont réalisées. La méthode de diagnostic obligatoire est l'analyse des selles du patient, l'examen bactériologique du sang.

Comment apaiser la douleur rectale

Il est impossible de s'attendre à ce que la douleur passe d'elle-même, même si elle n'est pas trop intense. Avec chaque maladie, les soins médicaux sont différents.

  1. Quand on prescrit à la proctite une intervention chirurgicale pour enlever l'abcès, alors une antibiothérapie.
  2. La cryptite est d'abord traitée avec des suppositoires rectaux contenant du chloramphénicol et de la propolis, puis une intervention chirurgicale peut être nécessaire.
  3. Koktsingodiniya éliminé avec l'aide des méthodes modernes de physiothérapie. Parfois, ils utilisent le blocage avec novocaïne pour soulager la douleur aiguë.
  4. Lorsque les hémorroïdes efficaces bougies "Soulagement", divers onguents à l'héparine, des médicaments veinotoniques.
  5. Pour le traitement des fissures et le soulagement de la douleur, utilisez Ultraprokt, Solcoseryl.
  6. Les antibiotiques et les anti-inflammatoires sont utilisés pour traiter les annexis.
  7. L'endométriose nécessite un traitement chirurgical, mais des analgésiques sont prescrits pour soulager la douleur. Parmi eux, les médicaments "Novigan", "Nurofen".
  8. Pour soulager la douleur chez les myomes, prenez "Ibuprofen", "Naroxen".
  9. "No-shpa", "Spazmalgon" aidera à soulager les spasmes et la douleur liée à l'algoménorrhée.

Les recommandations générales pour la prévention des maladies des organes du pelvis sont réduites aux règles suivantes:

  • hygiène génitale quotidienne,
  • bonne nutrition,
  • exercice modéré
  • refus de faire du sport jusqu'au rétablissement complet,
  • visite en temps opportun chez le médecin.

Si la douleur pendant la menstruation se loge dans le rectum, il est nécessaire de consulter un médecin. De telles douleurs ne signifient pas toujours des problèmes avec le tube digestif. Ils peuvent être le signe de pathologies graves des organes génitaux féminins nécessitant un traitement urgent. En faisant attention à la douleur, en donnant au rectum, vous pouvez arrêter le développement du processus pathologique.

Chaque personne vivante rencontre une fois la douleur. Il peut être émoussé, tranchant, coupant ou perçant. En outre, une gêne peut être ressentie au-dessous, au-dessus ou sur le côté de l'abdomen. La douleur empêche une personne de vivre normalement et l'assomme. Il convient de noter que l'apparition d'un inconfort n'est qu'un symptôme, pas une maladie. Selon la cause, la douleur dans la région abdominale inférieure peut avoir une localisation et une intensité différentes. Voyons ce qui peut causer une telle douleur.

Rupture ovarienne

Cette pathologie présente un symptôme principal: douleur dans le bas-ventre. Cette condition se produit au milieu du cycle. Tout le monde sait qu'avant l'ovulation, un follicule se développe dans l'ovaire. Atteignant la bonne taille, il casse et libère la cellule féminine. Dans certains cas, une grande partie de l'ovaire se rompt. À ce stade, la femme commence à avoir des douleurs dans le bas de l'abdomen, s'étendant dans le rectum. En outre, le beau sexe se sent faible, nauséeux et étourdi.

Si une telle pathologie se produit, vous ne devriez pas utiliser d'analgésiques ni vous soigner vous-même. Il est nécessaire d'appeler rapidement une ambulance et de prendre une position horizontale. En fonction de la complexité de la maladie, le traitement peut être effectué par une méthode conservatrice dans un hôpital ou à l'aide d'une intervention chirurgicale.

Grossesse extra-utérine

Une douleur sourde dans le bas de l'abdomen peut survenir pendant la grossesse extra-utérine. Il apparaît en moyenne quatorze jours après le retard.

Si, pour une raison quelconque, l'œuf fécondé est fixé dans la trompe de Fallope, les parois de l'organe s'étireront au cours de la grossesse. Cela amène une femme inconfortable et douloureuse. Avec cette maladie, vous devez immédiatement contacter un spécialiste. Sinon, une rupture de la trompe de Fallope peut survenir. Dans ce cas, la femme se plaint de fortes douleurs dans le bas de l'abdomen, s'étendant dans le rectum. Vous pouvez également noter une combinaison d'impulsion rapide et de basse pression.

Si de telles plaintes et symptômes apparaissent, vous devez immédiatement appeler un médecin, car cet état de santé peut menacer la vie de la femme. Le traitement est effectué exclusivement par chirurgie.

Kyste des jambes de torsion

Des douleurs abdominales s'étendant dans le rectum peuvent survenir lorsque le kyste est tordu. Le plus souvent, des tumeurs apparaissent sur les ovaires, bien qu’il puisse y en avoir dans la cavité abdominale. Le kyste se développe sur la tige dite. C'est à travers ce processus que le sang parvient à la tumeur. Dans certains cas, une telle jambe peut tourner et se tordre. Cette condition provoque une douleur du bas-ventre gauche (si la tumeur est située dans l'ovaire gauche). De même, si la formation est située dans l'organe du côté droit, l'inconfort apparaîtra à droite.

Le traitement doit être effectué chirurgicalement. Une assistance médicale à une personne doit être fournie dans les meilleurs délais.

Processus inflammatoire

La douleur sur les côtés de l'abdomen survient pendant le développement du processus inflammatoire. Souvent, cette maladie est précédée d’une infection qui n’a pas été guérie.

Pendant l'inflammation, la membrane muqueuse de la cavité abdominale libère un liquide qui provoque une douleur. Si vous ne faites pas attention à ce symptôme, l'inflammation peut devenir chronique. Dans ce cas, le liquide excrété forme des adhérences entre l'utérus, les ovaires, les intestins et les trompes de Fallope. À partir de ce moment, la femme ressent une douleur constante dans les côtés de l'abdomen.

La correction est effectuée en prenant les médicaments nécessaires. Les adhérences ne peuvent être éliminées que par chirurgie.

La douleur de la grossesse

Très souvent, une femme occupant une position intéressante se plaint de douleurs diverses dans le bas de l'abdomen. L'un des maux qui donne de tels symptômes est la menace de fausse couche. Si vous soupçonnez une telle évolution, il est nécessaire dans un proche avenir de consulter un spécialiste et de commencer le traitement.

En outre, de telles douleurs, s'étendant dans le rectum, peuvent être un précurseur d'une naissance rapide. Si la grossesse est à terme, ne vous inquiétez pas. Cependant, il est utile d'informer votre spécialiste de vos nouvelles sensations et de demander conseil à un expert.

Appendicite aiguë

Une douleur dans les intestins dans le bas de l'abdomen peut apparaître en raison du développement d'une inflammation de l'annexe. Quelques heures avant l'apparition de symptômes évidents, la personne se plaint généralement d'une gêne dans la cavité abdominale. Également à ce stade, la température peut augmenter et l'état général se détériorer.

Si le patient est mis sur le dos et appuie doucement sur la région péritonéale droite, puis relâche brusquement, la personne ressentira une augmentation de la douleur. Dans ce cas, il est nécessaire d'appeler rapidement l'assistance d'urgence. N'oubliez pas que vous ne pouvez pas offrir d'anti-inflammatoire ou d'analgésique à une personne. Sinon, le diagnostic peut être incorrect.

Le traitement de cette affection est effectué en prenant des antibiotiques ou une intervention chirurgicale.

Coliques dans les intestins

Dans certains cas, une personne peut ressentir des douleurs abdominales basses et des ballonnements. Une quantité excessive de gaz exerce une pression sur les parois de l'organe et provoque un inconfort. La cause de cette maladie peut être une violation de la microflore intestinale ou l'utilisation de produits générateurs de gaz.

Dans ce cas, les douleurs abdominales et les ballonnements sont traités avec des médicaments. Le plus souvent, on prescrit au patient une série de bactéries et de thés utiles qui réduisent la formation de gaz. En outre, le médecin peut recommander un régime alimentaire spécial.

Troubles de la chaise

La cause de la douleur abdominale, qui est ressentie dans le rectum, peut être une violation de la chaise. Le plus souvent, une personne a la diarrhée ou la constipation. L’apparition d’une telle maladie peut être due à une alimentation inadéquate, au changement climatique, à une réaction allergique ou à un déséquilibre des bactéries bénéfiques dans l’intestin.

Le traitement dans ce cas est le plus souvent symptomatique. Lorsque des médicaments contre la diarrhée sont prescrits, ils réduisent la motilité intestinale et éliminent les substances toxiques du corps. Pendant la constipation, le médecin recommande de prendre des médicaments qui ramollissent les selles. De plus, dans les deux cas, un régime alimentaire approprié et un médicament contenant des bactéries bénéfiques sont prescrits.

Obstruction intestinale

Une occlusion intestinale est une maladie plus rare qui provoque la douleur. Dans ce cas, la personne se plaint de l'absence de chaise. De plus, le patient ne ressent pas la décharge de gaz.

Avec de tels symptômes, il est urgent de consulter un médecin, car les conséquences de la maladie peuvent être très tristes. Le traitement est le plus souvent effectué chirurgicalement.

Conclusion

Si vous ressentez soudainement une douleur intense dans le bas de l'abdomen, administrée au rectum, vous devez consulter un médecin et vous soumettre à un examen prescrit. Vous pouvez avoir une violation banale du système digestif et des selles, et peut-être avez-vous besoin d'un traitement sérieux.

Soyez attentif à votre bien-être et soyez en bonne santé!

Le rectum est la dernière partie de l'intestin, dans lequel s'accumulent les masses fécales et à travers lequel le corps excrète. Ce processus ne devrait causer aucune gêne. L’apparition de douleurs dans le rectum est une raison sérieuse de consulter un spécialiste, car elle peut être le symptôme de maladies très dangereuses. Selon les statistiques, la douleur dans le canal anal chez la femme est 1,5 fois plus fréquente que chez l'homme, en raison des caractéristiques structurelles du corps.

Causes et manifestations cliniques

Les sensations désagréables et parfois douloureuses dans la partie directe de l'intestin sont nombreuses et toutes ne sont pas inoffensives. Très souvent, ces symptômes indiquent diverses pathologies des organes internes, en particulier chez les femmes.

Les principales causes de douleur dans le rectum chez les femmes sont les facteurs indésirables et les conditions pathologiques suivants:

  • maladies proctologiques (proctalgie, polypes, hémorroïdes, kyste du coccyx, fistule intestinale, prolapsus du rectum, paraproctite, maladie de Crohn),
  • les maladies du système urinaire (cystite, calculs vésicaux et rénaux),
  • maladies gynécologiques (endométriose, annexite, kyste de l'ovaire),
  • syndrome prémenstruel
  • néoplasmes malins et bénins dans le rectum et d'autres organes du pelvis.

En même temps, avec différentes maladies, les sensations douloureuses se manifestent de différentes manières. Ils peuvent survenir avec ou sans symptômes supplémentaires.

Beaucoup de femmes ont une douleur sourde au rectum pendant la grossesse. Cela peut être causé à la fois par une faible mobilité et une position assise prolongée dans une même position, ainsi que par de graves perturbations du fonctionnement des organes internes, susceptibles de nuire à la santé de la future mère et du futur bébé. Par conséquent, afin d'éviter toute sorte de complications avec l'apparition de douleurs dans l'anus, vous devriez consulter un médecin.

Diagnostics

En cas de sensations douloureuses survenant dans la partie directe de l'intestin, il convient tout d'abord de consulter le proctologue, car diverses pathologies peuvent être à l'origine de cette affection.

Vous devez immédiatement consulter un médecin si une douleur aiguë au rectum est accompagnée d’une détérioration rapide de l’état général, si elle est à long terme ou s’aggrave au bout d’un certain temps. Si des symptômes supplémentaires se manifestent sous la forme de saignements internes, de pertes de mucus, de pus ou de sang par l'anus, un examen primaire peut être effectué par un chirurgien.

Dans d’autres cas, les activités de diagnostic commencent par la collecte d’histoires de spécialistes:

  • nature de la douleur
  • son emplacement,
  • la fréquence des accès de douleur,
  • intensité.

À la deuxième étape, le médecin mène une série d’études cliniques. Ils comprennent:

  • examen visuel du patient
  • percussion de l'abdomen (diagnostic par tapotement de la paroi abdominale antérieure et analyse découlant de ces manipulations sonores),
  • palpation de l'abdomen,
  • anoscopie ou sigmoïdoscopie,
  • coloscopie
  • tests de laboratoire d'urine, de selles, de sang.

Ce n’est qu’après les tests et les résultats obtenus que le médecin pourra établir un diagnostic précis et choisir la stratégie de traitement optimale.

Caractéristiques du traitement

Un traitement pour éliminer la douleur dans le rectum est prescrit sur la base des résultats obtenus après le diagnostic.

Ainsi, le traitement de la forme interne des hémorroïdes dépendra du stade de développement de la maladie et de la gravité des complications existantes. Dans les premières étapes, un traitement conservateur avec un complexe de médicaments est tout à fait suffisant: onguents et crèmes, comprimés, suppositoires rectaux. Avec le prolapsus des hémorroïdes, avec une forte thrombose des veines hémorroïdaires, des procédures peu invasives sont utilisées pour le traitement.

Les abrasions anales peuvent être traitées avec succès avec des pommades et des crèmes à usage externe, qui accélèrent la régénération et la réparation des tissus, ainsi qu’un effet antiseptique.

Avec la coccygodynie, on prescrit au patient une série d’applications à base de paraffine et de physiothérapie. Avec une très forte douleur dans le rectum, bloquez-vous avec des anesthésiques (principalement la novocaïne).

Dans les processus inflammatoires des muqueuses intestinales, en plus des médicaments, on prescrit un traitement antibactérien et un régime alimentaire spécial qui normalise l’activité de tout le tractus gastro-intestinal et préserve les organes du système digestif, y compris les intestins.

Pour le traitement de la proctalgie du patient, il est obligatoire de demander au psychothérapeute d’analyser et de normaliser l’état psycho-émotionnel, car on pense que la cause principale de cet état pathologique réside dans des dépressions et des stress fréquents. En outre, on prescrit au patient une série de sédatifs, pendant l’exacerbation, des blocages Novocainic sont faits pour soulager la douleur et des microclysters avec des solutions anesthésiques, ainsi que des massages.

Dans tous les cas, le traitement de la douleur des organes pelviens et du tractus gastro-intestinal ne s'effectue que dans le complexe et uniquement après un diagnostic approfondi. Pour un rétablissement complet, il faut d’abord éliminer les facteurs qui déclenchent l’apparition de ce symptôme ou de la maladie elle-même. C'est pourquoi, avec des douleurs récurrentes au rectum, il est très important de consulter un spécialiste rapidement. Un diagnostic et une détection précoces des maladies augmentent les chances de guérison complète, réduisent la durée du traitement et aident à prévenir le risque de développer des complications dangereuses.

Regarde la vidéo: Opérer les fistules anales - Allô Docteurs (Juillet 2022).

Pin
Send
Share
Send
Send